FRANCE - ENVIRONNEMENT

L'Assemblée nationale adopte le Grenelle 2

Adopté au Sénat en octobre 2009, le projet de loi Grenelle 2 sur l'environnement a été adopté par les députés. Le texte doit, selon le gouvernement, permettre d'atteindre les objectifs fixés lors du Grenelle de l'environnement.

Publicité

AFP - L'Assemblée nationale a voté mardi, par 314 voix contre 213, le projet de loi Grenelle 2, "boîte à outils" pour atteindre les objectifs environnementaux fixés par le Grenelle de l'environnement.

"N'en déplaise aux inquiets, aux tristes et aux grincheux, les 250 articles du projet seront les 250 fleurs du printemps de l'écologie", a lancé, lyrique, le ministre de l'Environnement Jean-Louis Borloo à l'issue du vote.

L'UMP et le Nouveau Centre ont voté pour tandis que les groupes d'opposition SRC et GDR ont voté contre.

Le député Verts Yves Cochet a jugé le Grenelle 2 "décevant". "C'est la fin du processus", a-t-il dit, soulignant que les Verts "n'y reconnaissaient pas leur enfant".

Pour le NC, Stéphane Demilly a salué de "fructueux débats" et des "compromis satisfaisants".

Martial Saddier (UMP) y a vu "un véritable aboutissement, un texte clé, une avancée considérable".

Enfin, pour le PS, Philippe Tourtelier a qualifié le Grenelle 2 de "renoncement". "Vous avez reculé sur la taxe carbone, la taxe poids-lourds, vous reculez maintenant sur le Grenelle 2!", a-t-il lancé avant de s'inquiéter aussi du financement des dispositions votées. "Seront-elles flinguées lors des décrets d'application?", s'est-il écrié.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine