EN IMAGES

Sur la Croisette, à quelques heures de l'ouverture du Festival de Cannes

Texte par : Dépêche
4 mn

Nettoyer les stigmates de la tempête, accueillir les réalisateurs et les acteurs dont les vols sont retardés, etc. : l'activité ne manque pas sur la Croisette à quelques heures de l'ouverture du Festival de Cannes. Reportage en images.

Publicité

AFP - Le 63e festival de Cannes s'ouvre mercredi soir sur une volée de flèches avec la projection hors compétition du film à grand spectacle "Robin des Bois" de l'Américain Ridley Scott.

Ses deux acteurs principaux, les stars australiennes Russell Crowe et Cate Blanchett, fouleront le tapis rouge, offrant à la première montée des marches de cette édition 2010 (12-23 mai) la touche de glamour et l'éclat qui risque de manquer au ciel cannois, boudé par le soleil.

La pluie est attendue une partie de la semaine sur la ville, dont les plages ont été balayées la semaine dernière par des vagues de plusieurs mètres de haut, retardant les préparatifs.

Alors que des cinéastes du monde entier sont attendus sur la croisette, dont Woody Allen, Takeshi Kitano, Alejandro Gonzalez Inarritu, Nikita Mikhalkov ou Ken Loach, sélectionné sur le fil, hôtels et restaurants se sont activés mardi toute la journée, et pour certains dans la nuit, pour rattraper le temps perdu. Les panneaux promotionnels pour les films en compétition ont été mis en place, les dernières tentes ont été dressées sur les plages privées et des dizaines de caisses de champagne livrées.

Comme chaque année, les fans inconditionnels ont installé depuis belle lurette leurs escabeaux en face de la montée des marches pour être aux premières loges.

Cette année, les films projetés sont en prise avec la géopolitique mondiale, que ce soit la crise financière, la guerre en Irak ou le terrorisme.

Ainsi, le "Wall Street 2" tourné par Oliver Stone 23 ans après le premier volet, replonge dans les arcanes d'une finance internationale ébranlée par la crise boursière.

Seul film nord-américain en compétition, "Fair game" de Doug Liman plonge dans les justifications de la guerre en Irak en suivant une espionne chargée d'enquêter sur la présence d'armes de destruction massive.

La douloureuse Histoire franco-algérienne est aussi évoquée par deux films en lice pour la Palme d'or: "Hors-la-loi" de Rachid Bouchareb et "Des hommes et des dieux" de Xavier Beauvais.

"Le Festival de Cannes, c'est à la fois des films à gros budgets mais aussi des films remarquables produits dans des régimes politiques différents, par des réalisateurs avec peu de moyens", a jugé l'actrice franco-britannique Kristin Scott Thomas, maîtresse d'une cérémonie d'ouverture qui pour la première fois sera diffusée par satellite à partir de 19H00 dans les cinémas équipés en numérique qui le souhaitent.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine