Accéder au contenu principal
compétition officielle

“Another Year” de Mike Leigh, premier franc succès du festival

3 min

Après un début de festival plutôt décevant, la comédie dramatique "Another Year", de Mike Leigh, place haut la barre, avec une éblouissante performance de Lesley Manville qui pourrait bien concourir pour le Prix d'interprétation féminine.

Publicité

, envoyé spécial à Cannes

Alors que la Croisette bruissait des échos que le cru de cette année serait faiblard, on voit débarquer "Another Day", de Mike Leigh. De loin, la note la plus haute de ces quatre premiers jours de festival. Le réalisateur, qui a remporté la Palme d’or en 1996 pour "Secrets et Mensonges", concourt à Cannes pour la quatrième fois. Avec "Another Year", Mike Leigh signe un film riche, empreint de compassion, une comédie dramatique d’une perspicacité implacable qui suit pendant un an une famille anglaise et son entourage, amis et famille.

Tom et Gerri, les personnages principaux joués par les acteurs fétiches de Leigh, Jim Broadbent et Ruth Sheen, forment un couple de quadragénaires qui jouit de tout ce dont on peut a priori rêver : de belles carrières, une maison confortable, un mariage heureux. Mais autour d’eux gravite une ribambelle de personnages moins satisfaits de la vie : un fils adulte qui ne parvient pas à rencontrer la femme de sa vie, un ami obèse, un frère dépressif, et une collègue divorcée, portée sur la bouteille et qui cache le désespoir de sa solitude derrière une façade d’autodérision.

 

Porté plus par ses personnages que par son intrigue, le film se divise en quatre chapitres, un pour chaque saison de l’année. Leigh montre de quelle façon des évènements très ordinaires, comme la présentation à la famille d’une nouvelle petite amie, la mort d’un membre âgé de la famille, ou encore la visite impromptue d’un ami, peuvent provoquer des changements dans les relations les plus intimes et les plus solides.

Quelques ralentissements marquent la première moitié du film, rendant certaines conversations sensiblement trop longues - résultat des méthodes d’improvisation pour lesquelles Mike Leigh est bien connu. Mais ce qui se profilait comme une série de cœur-à-cœur, de rendez-vous maladroits, et de confrontations, se transforme progressivement en quelque chose de plus profond et hors du commun. Il s’agit de voir comment des gens heureux se comportent avec les personnes malheureuses de leur entourage, et vice versa. Mike Leigh et ses acteurs comprennent si profondément ces personnages que chaque instant de joie ou de déception, et chaque évolution dans une relation est rendu avec une précision quasi douloureuse.

"Another Year" offre des moments d’humour et d’affection, mais montre également des des instants délirants (sous l'effet de l'alcool). Le film est empreint également d’une réalité douce-amère, celle de la limite des liens d'amitié et de parenté. Le film a été salué par des applaudissements enthousiastes et fourni à la fin de sa projection à la presse, samedi. Et, bien qu’il soit encore tôt pour livrer des pronostics sur les futurs lauréats de la Palme d’or, on peut d’ores et déjà considérer que Lesley Manville, qui joue l’amie alcoolique dans le besoin, est une bonne candidate pour le Prix d'interprétation féminine.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.