Accéder au contenu principal
ÉTHIOPIE

Forte mobilisation des Éthiopiens aux élections législatives

Texte par : Dépêche
|
Vidéo par : Antoine MARIOTTI
2 min

À midi, près de 70 % des 32 millions d'électeurs éthiopiens s'étaient rendus aux urnes pour désigner leurs députés "dans le calme et la paix", selon les observateurs de l'Union européenne déployés sur place.

Publicité

AFP - Le chef des observateurs de l'Union Européenne (UE) pour les élections législatives de dimanche en Ethiopie a déclaré que le scrutin avait été "calme et paisible", lors d'une conférence de presse à Addis Abeba dans la soirée.

"Nous avons vu une journée électorale paisible et calme. C'est très important parce que le peuple éthiopien a montré dans le calme et la paix qu'il veut ces élections et il l'a montré en masse", a déclaré ce responsable, Thijs Berman.

"Il y a eu une forte participation. A midi aujourd'hui, 70% des électeurs avaient voté. On m'a dit que beaucoup d'agriculteurs voulaient voter tôt pour ensuite aller aux champs", a-t-il ajouté.

"Les choses étaient très bien organisées dans la plupart des bureaux de vote visités par nos observateurs, (...) dans lesquels 94% avaient des représentants des partis politiques, partout de l'EPRDF (au pouvoir) et en deuxième position du Medrek", la coalition du Forum pour la démocratie et le dialogue (opposition), a-t-il indiqué.

Interrogé sur les accusations de fraudes lancées par l'opposition, M. Berman a reconnu que "des plaintes nous ont été transmises, je ne peux pas vous dire encore combien, ni leur gravité, mais nous sommes en train de mener les enquêtes".

Il a enfin souligné que "les observateurs avaient pu travailler en toute liberté, sans aucune entrave à leur travail, ni sur les lieux où ils voulaient se rendre".

L'UE a déployé une équipe de 160 observateurs dans le pays après avoir signé un strict code de conduite imposé par le gouvernement.

L'Union Africaine (UA), avec 60 observateurs, est la seule autre organisation internationale à observer le scrutin.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.