Accéder au contenu principal
ROLAND-GARROS

Rezaï se qualifie facilement pour le deuxième tour, Tsonga se fait peur

Texte par : Emmanuel VERSACE
3 mn

L'espoir féminin du tennis tricolore s'est facilement imposée face à la Canadienne Heidi el-Tabakh en deux sets (6-1,6-1). De son côté, Jo-Wilfried Tsonga a dû batailler ferme avant de venir à bout de l'Allemand Daniel Brands.

Publicité

, envoyé spécial à Roland-Garros


1er tour dames :

Mise au point. Après avoir été menée 3-0 dans le premier set, la tenante du titre, Svetlana Kutznetsova s'est finalement imposée 6-3, 6-1 face à la Roumaine Sorana Cirstea, quart-finaliste l'an dernier.

Surprise numéro 1. Viktoria Azarenka, 11e mondial, chute lourdement d'entrée face à la 45e, l'Argentine Gisela Dulko (6-1, 6-2).

En force. Pas de syndrome Amélie Mauresmo pour Aravane Rezaï (16e) au premier tour. L'espoir française de ces Internationaux de France n'a pas fait dans la dentelle face à la Canadienne d'origine égyptienne, Heidi el-Tabak (166e) (6-1, 6-1).

Facile. Venus Williams s'est imposée sans forcer face à la Suisse Patty Schnyder (61e) sur le Suzanne-Lenglen (6-3, 6-3).

 

1er tour messieurs :

Aiguisé. Robin Söderling, 5e mondial, n'a fait qu'une bouchée du Français Laurent Recouderc, 179e (6-0, 6-2, 6-3). Le Suédois, finaliste de la dernière édition, a pris l'ascendant sur son adversaire, d'un niveau sensiblement inférieur. L'outsider d'hier est-il le favori de demain ?

En confiance. Écourté par l'abandon de son adversaire Ernest Gulbis (23e), le match de Julien Benneteau n'en fut pas moins complet. Le Français a remporté les deux premiers sets 6-4, 6-2 face au Lituanien, tombeur du roi Roger Federer à Rome, avant que ce dernier ne déclare forfait sur blessure.

Dur dur. Jo-Wilfried Tsonga est passé à côté du premier set face à Daniel Brands (4-6), avant de se rattraper dans les deuxième et troisième manches grâce, surtout, à un solide service (6-3, 6-2). Mais le Manceau sombre à nouveau dans le doute lors du quatrième set remporté par l'Allemand au tie-break (7(7)-6(2)). Le numéro un français résiste au jeu atypique de son adversaire et l'emporte 7-5 dans la cinquième et dernière manche. Il s'en est fallu de peu pour voir le contingent des Français orphelin de son champion...

En force. Josselin Ouanna (130e) a fini par s'imposer face au Polonais Lukas Kubot (54e) après deux manches au tie-break (7(7)-6(5), 6(4)-7(7), 6-2, 6-4).

Revenant. Face au Sud-Africain Kevin Anderson, Edouard Roger-Vasselin a remonté un déficit de deux sets en fin de journée pour finalement s'imposer après 3h07 de jeu et cinq manches 1-6, 4-6, 6-3, 7(7)-6 (4), 6-1.

 

Ils et elles vous disent au revoir...

Stéphane Robert (FRA) battu par Tobais Kamke (ALL) : 6-3, 6-0, 6-4

Olivier Patience (FRA) battu pa Thiemo de Bakker (HOL): 6-4, 5-7, 6-4, 6-3

Mathilde Johansson (FRA) battue par Chanelle Scheepers (AFS) : 6-2, 6-4

Claire Feuerstein (FRA) battue par Yvonne Meusburger : 7(7)-6(4), 6-3

 

SPÉCIAL TENNIS

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.