Accéder au contenu principal

Rezaï se qualifie facilement pour le deuxième tour, Tsonga se fait peur

L'espoir féminin du tennis tricolore s'est facilement imposée face à la Canadienne Heidi el-Tabakh en deux sets (6-1,6-1). De son côté, Jo-Wilfried Tsonga a dû batailler ferme avant de venir à bout de l'Allemand Daniel Brands.

Publicité

, envoyé spécial à Roland-Garros


1er tour dames :

Mise au point. Après avoir été menée 3-0 dans le premier set, la tenante du titre, Svetlana Kutznetsova s'est finalement imposée 6-3, 6-1 face à la Roumaine Sorana Cirstea, quart-finaliste l'an dernier.

Surprise numéro 1. Viktoria Azarenka, 11e mondial, chute lourdement d'entrée face à la 45e, l'Argentine Gisela Dulko (6-1, 6-2).

En force. Pas de syndrome Amélie Mauresmo pour Aravane Rezaï (16e) au premier tour. L'espoir française de ces Internationaux de France n'a pas fait dans la dentelle face à la Canadienne d'origine égyptienne, Heidi el-Tabak (166e) (6-1, 6-1).

Facile. Venus Williams s'est imposée sans forcer face à la Suisse Patty Schnyder (61e) sur le Suzanne-Lenglen (6-3, 6-3).

 

1er tour messieurs :

Aiguisé. Robin Söderling, 5e mondial, n'a fait qu'une bouchée du Français Laurent Recouderc, 179e (6-0, 6-2, 6-3). Le Suédois, finaliste de la dernière édition, a pris l'ascendant sur son adversaire, d'un niveau sensiblement inférieur. L'outsider d'hier est-il le favori de demain ?

En confiance. Écourté par l'abandon de son adversaire Ernest Gulbis (23e), le match de Julien Benneteau n'en fut pas moins complet. Le Français a remporté les deux premiers sets 6-4, 6-2 face au Lituanien, tombeur du roi Roger Federer à Rome, avant que ce dernier ne déclare forfait sur blessure.

Dur dur. Jo-Wilfried Tsonga est passé à côté du premier set face à Daniel Brands (4-6), avant de se rattraper dans les deuxième et troisième manches grâce, surtout, à un solide service (6-3, 6-2). Mais le Manceau sombre à nouveau dans le doute lors du quatrième set remporté par l'Allemand au tie-break (7(7)-6(2)). Le numéro un français résiste au jeu atypique de son adversaire et l'emporte 7-5 dans la cinquième et dernière manche. Il s'en est fallu de peu pour voir le contingent des Français orphelin de son champion...

En force. Josselin Ouanna (130e) a fini par s'imposer face au Polonais Lukas Kubot (54e) après deux manches au tie-break (7(7)-6(5), 6(4)-7(7), 6-2, 6-4).

Revenant. Face au Sud-Africain Kevin Anderson, Edouard Roger-Vasselin a remonté un déficit de deux sets en fin de journée pour finalement s'imposer après 3h07 de jeu et cinq manches 1-6, 4-6, 6-3, 7(7)-6 (4), 6-1.

 

Ils et elles vous disent au revoir...

Stéphane Robert (FRA) battu par Tobais Kamke (ALL) : 6-3, 6-0, 6-4

Olivier Patience (FRA) battu pa Thiemo de Bakker (HOL): 6-4, 5-7, 6-4, 6-3

Mathilde Johansson (FRA) battue par Chanelle Scheepers (AFS) : 6-2, 6-4

Claire Feuerstein (FRA) battue par Yvonne Meusburger : 7(7)-6(4), 6-3

 

SPÉCIAL TENNIS

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.