Accéder au contenu principal

Les déclarations du jour

Novak Djokovic se prend pour un philosophe, Roger Federer égal à lui-même... Retrouvez les meilleures déclarations d'après match des acteurs du jour.

Publicité

, envoyé spécial à Roland-Garros

Gastéropode. "Pour quelqu’un comme moi qui essaie de jouer en fond de court, c’est un peu délicat de trop défendre sur terre. Je ressemble vraiment à un escargot sur le court." Taylor Dent (États-Unis), vainqueur de l’Équatorien Nicolas Lapentti (6-3, 6-4, 7-6), peine à trouver le bon rythme à Paris.

Désir d’avenir. "Un match, deux, peut-être plus, ça peut relancer une carrière ou une saison. J'ai vraiment envie de bien faire ici, de bien jouer, de prendre du plaisir et d'aller le plus loin possible." Stéphanie Cohen-Aloro, qui a vaincu la Canadienne Stéphanie Dubois (6-7, 6-1, 6-3), y croit dur comme fer.

Meilleure actrice dramatique. "Je me dis que c'est la catastrophe. Je ne pense pas que ce soit la fin de ma saison sur terre [battue], c'est chiant." Julie Coin, démoralisée après sa défaite face à la Russe Kateryna Bondarenko (6-1, 6-2).

Comme d’habitude. "C'est important de ne pas faire de conneries au début, de ne pas avoir de scores en retard et de ne pas jouer avec la pression. Aujourd'hui, c'était le match parfait pour commencer." Roger Federer, tenant du titre et facile vainqueur de l’Australien Peter Luczak (6-4, 6-1, 6-2).

Bougre. "Je me suis légèrement énervé, j'ai envoyé deux fois ma raquette, rien de méchant." Benoît Paire (France) issu des qualifications et auteur d’un match honorable face au Belge Olivier Rochus (3-6, 7-6, 6-4, 7-5).

Sûre d'elle. "Je n'ai aucun doute, je suis dans les meilleures joueuses." Ana Ivanovic (Serbie), lauréate de l’édition 2008 et vainqueur de la Taïwanaise Kai-Chen Chang (6-3, 6-3).

Philosophe. "Il faut être affûté mentalement, il faut être concentré tout le temps, il faut comprendre un peu ce que l'on fait dans la vie, il faut donner le maximum à chaque moment de sa vie." Novak Djokovic, vainqueur du Kazakh Evgeny Korolev (6-1, 3-6, 6-1, 6-3), explique sa philosophie pour rester au top niveau.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.