Accéder au contenu principal
AUTOMOBILE

Les constructeurs américains enregistrent de bonnes performances

Texte par : Dépêche
3 mn

General Motors, Ford et Chrysler, les trois principaux constructeurs automobile américains, ont annoncé que leurs ventes avaient progressé de plus de 15 % sur un an le mois dernier.

Publicité

AFP - Les constructeurs automobiles américains General Motors (GM), Ford et Chrysler ont tous trois vu leurs ventes augmenter fortement sur un an aux Etats-Unis le mois dernier, après avoir déjà affiché de bonnes performances en avril.

GM a écoulé 223.822 véhicules en mai, en hausse de 16,6% sur un an après une progression de 20% sur un an en avril. C'est mieux qu'attendu par les analystes de la banque JPMorgan Chase.

Ford a écoulé 196.912 véhicules le mois dernier soit une hausse de 21,9% sur un an.

De son côté Chrysler, troisième constructeur américain, a vu ses ventes progresser pour le deuxième mois d'affilée en mai avec un bond de 33% sur un an à 104.819 véhicules, contre une hausse de 25% enregistrée en avril.

"Notre accent sur la réduction de la consommation de carburants a payé", a commenté chez Ford Ken Czubay, directeur des ventes aux Etats-Unis, cité dans un communiqué.

Dans un communiqué, GM a souligné pour sa part que les quatre marques qu'il conserve à l'issue de sa restructuration (GMC, Chevrolet, Buick, Cadillac) ont vu leurs ventes bondir de 31,8% en mai sur un an en mai.

Le constructeur sorti de faillite à l'été 2009 a arrêté de produire les marques Pontiac et Saturn et est en train de faire de même avec Hummer, tandis que sa filiale suédoise Saab a été vendue.

Steve Carlisle, l'un des dirigeants des ventes de GM aux Etats-Unis, a affirmé dans le communiqué que les marques de son groupe avaient mieux progressé que le reste du marché cette année, grâce aux nouveaux produits.

Chez Ford, la performance de mai a surtout été tirée par la marque Ford, qui représente 90% des ventes du groupe. Les ventes de Lincoln et Mercury, une marque que le constructeur envisage d'abandonner, sont en baisse.

Chez le troisième constructeur américain, "mai a donné un autre signe positif alors que la dynamique des ventes continue à s'intensifier pour Chrysler, qui a repassé le seuil des 100.000 unités vendues pour la première fois depuis plus d'un an", s'est félicité Fred Diaz, directeur des ventes pour les Etats-Unis.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.