Accéder au contenu principal

Francesca Schiavone décroche sa première couronne en Grand Chelem

La joueuse italienne Francesca Schiavone a battu en finale des internationaux de France l'Australienne Samantha Stosur en deux sets (6-4 7-6). Il s'agit de la première victoire d'une Italienne dans un tournoi du Grand Chelem.

Publicité

AFP- L'Italienne Francesca Schiavone a remporté son premier Roland-Garros en battant l'Australienne Samantha Stosur en deux sets 6-4, 7-6 (7/2), samedi en finale.

Il s'agit de la première victoire d'une Italienne dans un tournoi du Grand Chelem.

La consécration arrive tardivement pour Schiavone, qui disputait à 29 ans son dixième Roland-Garros. Elle est la deuxième championne du Grand Chelem la plus âgée de l'ère Open (1968).

Le succès de la Milanaise, 17e mondiale, est l'un des plus surprenants de l'histoire du tennis moderne. Jusqu'à cette année, elle n'avait jamais dépassé les quarts de finale d'un tournoi majeur. Aucune joueuse ne faisant pas partie des dix premières têtes de série n'avait gagné à Roland-Garros depuis 1933.

Son titre à Roland-Garros n'était que le quatrième de sa carrière.

Schiavone a été récompensée de son audace en finale. C'est elle qui a pris le plus de risques du fond du court ou en montant au filet (14 points sur 15 tentatives). Elle a notamment réussi six coups gagnants dans le tie-break qui lui ont permis de s'envoler vers la victoire.

Au contraire Stosur, qui jouait elle aussi sa première finale de Grand Chelem à 26 ans, n'a jamais réussi à se libérer, commettant énormément de fautes, surtout sur son point fort, le coup droit.

Schiavone embrasse la terre

L'Australienne, N.7 mondiale, était favorite après avoir éliminé la N.1 mondiale Serena Williams et deux anciennes titulaires du poste, Justine Henin et Jelena Jankovic.

Schiavone elle aussi a signé quelques performances de choix, notamment contre la N.3 mondiale, la Danoise Caroline Wozniacki. En demi-finale, elle avait profité de l'abandon de la Russe Elena Dementieva.

Comme elle en a pris l'habitude au fil de son parcours parisien, Schiavone a embrassé la terre battue après son succès.

"C'est la journée de ma vie", a-t-elle réagi, avant d'aller recevoir le trophée des mains de Mary Pierce.

"Samantha est très puissante, mais c'est moi qui ait été la plus agressive", a-t-elle commenté.

Schiavone avait déjà fait entrer l'Italie dans l'histoire du tennis en remportant, avec sa comparse Flavia Pennetta, la Fed Cup à deux reprises. Elles joueront d'ailleurs une nouvelle finale contre les Etats-Unis au mois de novembre.

Pour la première fois de sa carrière, la Milanaise va entrer dans le top 10 à la sixième place.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.