Accéder au contenu principal
LÉGISLATIVES AUX PAYS-BAS

Le parti libéral devance les travaillistes d'un seul siège

Texte par : Dépêche
|
3 mn

Selon des résultats provisoires des législatives anticipées de mercredi, les libéraux emmenés par Mark Rutte obtiennent un siège d'avance sur les travaillistes. Le parti d'extrême droite du député Geert Wilders arrive troisième.

Publicité

AFP- Les libéraux devançaient les travaillistes d'un siège alors que le parti d'extrême droite PVV arrivait troisième, lors des élections législatives anticipées mercredi aux Pays-Bas, selon un résultat provisoire publié après le dépouillement de 88% des bulletins de vote.

Le parti libéral VVD, mené par Mark Rutte, 43 ans, obtient 31 sièges de député sur 150 et le parti travailliste (PvdA), conduit par l'ancien maire d'Amsterdam Job Cohen, 62 ans, 30 sièges. Les deux partis avaient été donnés tout au long de la soirée électorale avec 31 sièges chacun.

Ils devancent le Parti pour la liberté (PVV) de Geert Wilders, 46 ans, qui obtient 24

it
WB FR DPX C DE CAM 1006 7H3.wmv

sièges. Le PVV, "en croisade contre l'islamisation", qui avait 9  députés, peut prétendre à entrer dans une coalition gouvernementale.

Le parti chrétien-démocrate (CDA) du Premier ministre sortant Jan Peter Balkenende, 54 ans, principal parti du parlement sortant avec 41 députés, n'obtient que 21 sièges et est le grand perdant du scrutin.

Les libéraux du VVD, partisans d'une réduction des dépenses publiques et d'un durcissement de la politique d'immigration, disposaient de 21 sièges dans le parlement sortant. Ils étaient donnés vainqueurs dans les sondages depuis plusieurs semaines.

Les travaillistes du PvdA perdent deux sièges par rapport aux précédentes élections de 2006.

Aucun des 18 partis en lice ne pouvant espérer obtenir assez de voix pour gouverner seul, le parti qui arrivera en tête mènera des négociations en vue de former une coalition.

M. Balkenende, 54 ans, a annoncé mercredi soir renoncer à diriger son parti. Il dirigeait une coalition gouvernementale de centre-gauche depuis 2007.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.