DIPLOMATIE

En visite à Gaza, le chef de la Ligue arabe réclame la fin du blocus

Amr Moussa, secrétaire général de la Ligue arabe, en visite pour la première fois à Gaza, a exigé la levée du blocus israélien imposé à l'enclave palestinienne. Il doit rencontrer dans la journée les principaux leaders politiques.

Publicité

AFP - Le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, a réclamé dimanche la levée du blocus imposé par Israël à la bande de Gaza et appelé à la réconciliation interpalestinienne, lors d'une visite sans précédent dans l'enclave palestinienne.

"Ce blocus doit être brisé. La position de la Ligue arabe est claire", a assuré M. Moussa après avoir traversé à Rafah la frontière entre l'Egypte et la bande de Gaza.

"Non seulement les Arabes mais le monde entier doit soutenir le peuple palestinien contre le blocus de Gaza et face à ce qui se passe dans les territoires occupés, en particulier à Jérusalem-Est (annexée)", a affirmé le secrétaire général de la Ligue arabe.

M. Moussa visite pour la première fois la bande de Gaza alors que la communauté internationale fait pression sur Israël pour qu'il allège le blocus du territoire palestinien.

Il a été accueilli par des membres du mouvement islamiste palestinien Hamas, qui a pris le contrôle de la bande de Gaza il y a trois ans, et par des représentants des autres factions palestiniennes.

Au cours de cette visite de quelques heures, M. Moussa doit rencontrer des responsables de l'ONU et d'ONG, le Premier ministre du Hamas Ismaïl Haniyeh et les chefs des principaux mouvements palestiniens à Gaza.

"La réconciliation (entre factions palestiniennes) est fondamentale, c'est une question de principe, c'est une question de volonté et pas simplement de signature", a plaidé le chef de la Ligue Arabe.

"Il s'agit de volonté, de décision politique, c'est une position qui doit se traduire par un accord sur toutes les questions", a-t-il ajouté.

Le Hamas et le Fatah du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas sont à couteaux tirés depuis que le mouvement islamiste a pris le pouvoir par la force à Gaza en juin 2007, délogeant les forces loyales à M. Abbas.

La visite de M. Moussa --en signe de "solidarité"-- survient à la suite du raid meurtrier israélien contre une flottille humanitaire internationale en route vers Gaza le 31 mai, qui a fait 9 morts parmi les passagers d'un navire turc et des dizaines de blessés.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine