Accéder au contenu principal
COUPE DU MONDE 2010

Les Bleus au bord de l'élimination

3 min

Les Bleus se sont inclinés (2-0) contre le Mexique lors de la deuxième journée du groupe A. Après cette défaite, les joueurs de Raymond Domenech ont largement hypothéqué leurs chances de se qualifier pour les huitièmes de finale de la compétition.

Publicité

Le Mexique a nettement dominé les vice-champions du monde français (2-0), lors de la deuxième journée du groupe A du Mondial-2010, jeudi au Peter Mokaba Stadium de Polokwane.

it
WB FR DPX PERROCHAIS FOOT 1.wmv

Pour espérer se qualifier, les Bleus devront donc battre largement l’Afrique du Sud lors de leur dernier match, sans être sûrs d’obtenir leur billet pour le prochain tour, car ils ne sont plus maîtres de leur destin. Car si le Mexique et l’Uruguay, qui comptent chacun quatre points, font match nul lors du leur dernier match, ils seront automatiquement qualifiés.

Plus vifs, plus techniques et plus mordants que les Tricolores, les Mexicains sont parfaitement entrés dans le match. À partir de la 8e minute, une pluie d’occasions mexicaines s’abat sur le camp français. À cinq reprises, les hommes de Raymond Domenech échappent à l’ouverture de la marque. Nouvel avertissement à la 27e quand Salcido, lancé côté gauche, pénètre dans la surface et fusille Hugo Lloris sous le regard passif de William Gallas. Mais le portier français repousse le ballon.

it
FR NW PKG REAXS MEXIQUE FOO.wmv

Fermes en défense face aux quelques timides incursions françaises, les Mexicains jouent la plupart du temps verticalement, avec un seul objectif : percer l’arrière-garde française. À la mi-temps, les Bleus, dépassés, sont heureux de rentrer aux vestiaires sans avoir encaissé le moindre but. Les changements tactiques opéré par Raymond Domenech, qui a choisi de se passer des services du stratège bordelais Yoann Gourcuff au coup d’envoi, n’ont pas porté leurs fruits. Et le pire reste à venir…

"Chicharito" délivre les siens

Dès l’entame de la deuxième mi-temps, les Mexicains repartent à l’assaut du but d’Hugo Lloris. Les débats semblent s’équilibrer au milieu du terrain, mais il faut toutefois attendre la 55e pour voir la première occasion française. Elle est l’œuvre de Florent Malouda, qui inquiète du pied droit Oscar Perez. Mais le gardien mexicain détourne la frappe en corner. Une minute plus tard, c’est au tour de Frank Ribéry de menacer Perez, qui boxe la frappe du Munichois. Le Mexique, qui n’a jamais battu la France (5 victoires pour les Bleus et un match nul) a rendez-vous avec l’histoire. Son héros se nomme Javier Hernandez. À force d’attaquer, la Tri ouvre la marque à la 64e par "Chicharito" (le Petit Pois) qui, lancé plein axe à la limite du hors-jeu dans le dos de Gallas, s’en va éliminer Lloris et envoyer le cuir au fond des filets.

Pénalty

La France est dos au mur, mais elle ne réagit pas. Pis, les Mexicains doublent la mise à la 79e, sur un pénalty transformé par le vétéran Cuauhtemoc Blanco qui trompe Lloris pourtant parti du bon côté. Une sanction provoquée par un fauchage d’Éric Abidal en pleine surface sur Pablo Barrera. Le sort en est jeté, les Bleus ont été incontestablement surclassé par le Mexique. Avec un point en deux matchs et zéro but marqué, ils sont quasiment éliminés du Mondial. Triste soirée pour le football français…

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.