Reporters

Gaza : la vie quotidienne sous le blocus

Depuis le blocus imposé par Israël en 2006, les habitants de Gaza tentent de s’organiser au quotidien. Coupures d’électricité, manque d’équipement hospitalier, produits de première nécessité inabordables… Nos reporters ont partagé le quotidien des Gazaouis.

Publicité

À Gaza, la vie continue sous le blocus. La plupart des Gazaouis que nous avons rencontrés disent la même chose : "On s’est habitué ". L’habitude comme une résilience. L’habitude comme une thérapie collective.

Coincés entre la politique fondamentaliste du Hamas et la politique ultra-sécuritaire d’Israël les Gazaouis n’ont pas d’échappatoire. Alors à Gaza-Ville et dans les marchés, c’est la Coupe du monde qui monopolise les conversations. La compétition internationale permet aux Palestiniens de Gaza d’oublier les difficultés de la vie quotidienne pour un temps.

Ici, le foot est une religion et les stars de la coupe du monde sont des dieux vivants. Personne ne connait le président de l’Argentine mais tout Gaza vénère Lionel Messi. Les enfants organisent des matches en pleine rue sur des terrains vagues ou sur les décombres des immeubles détruits par les bombardements israéliens lors de l’opération "Plomb durci", en 2009.

Deux pierres, c’est la cage du gardien de but. Mais il n’y a pas de gardien. Personne ne veut être en cage a Gaza.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine