Accéder au contenu principal

Les fans de Michael Jackson commémorent le 1er anniversaire de la mort du "roi de la pop"

Un an, jour pour jour, après la mort de Michael Jackson, des milliers de fans se recueillent sur la tombe du chanteur de "Thriller", dans la banlieue de Los Angeles.

Publicité

AFP - Les fans du "roi de la pop" commémoraient vendredi à travers la planète le premier anniversaire de la mort de Michael Jackson, en multipliant veillées et rassemblements, alors que deux mille fans défilaient dans la matinée au cimetière où repose la star, à Los Angeles.

Cela fait tout juste un an ce 25 juin que le chanteur de "Thriller" a succombé à l'âge de 50 ans à une surdose de médicaments dans sa maison de Los Angeles, quelques semaines avant son retour très attendu sur scène à Londres.

Quelque 2.000 fans -- moins que prévu -- ont défilé au cimetière de Forest Lawn, dans la banlieue de Los Angeles, sous l'oeil de dizaines de journalistes et au milieu d'un impressionnant déploiement de sécurité.

Les admirateurs du "roi de la pop" n'étaient pas autorisés à entrer dans le mausolée où repose le chanteur et ne pouvaient se recueillir derrière des barrières de sécurité que quelques minutes, mais l'important était d'être là, face au grand portrait de Michael et aux centaines de bouquets de fleurs.

"Je ne pense pas que je puisse faire mon deuil un jour", a déclaré Suzan Matias, employée d'une compagnie d'assurances de San Diego, et l'une des premières à avoir foulé vendredi les pelouses impeccables du cimetière.

L'étudiante Dominique Richardson s'est pour sa part réveillée à deux heures du matin (locales, 9H00 GMT) vendredi pour pouvoir être devant le cimetière à l'aube. "On ne pourra jamais être plus proches de Michael. Alors pourquoi ne pas aller lui rendre hommage?" a-t-elle déclaré sur la chaîne locale KTLA.

Des membres de la famille Jackson étaient attendus au cimetière à la mi-journée.

La mère du chanteur, Katherine, était pour sa part à Gary (Indiana, centre-est), la ville natale de Michael Jackson, pour inaugurer dans l'après-midi un monument à la mémoire de son fils dans le jardin de la maison familiale, devenue depuis un an un passage obligé pour les fans du chanteur.

Ailleurs, les fans n'étaient pas en reste. A Tokyo, foyer de "Jackson-mania", 50 aficionados de "Bambi" auront le privilège vendredi soir de passer une nuit au milieu d'objets ayant appartenu au chanteur dans le cadre d'une exposition baptisée "Neverland", du nom du célèbre ranch de la star.

En Allemagne, des rassemblements publics de fans sont prévus dans de nombreuses villes, avec musique, bougies, ballons, posters, photos et imitateurs.

A Prague, plusieurs dizaines d'admirateurs, certains déguisés, se sont rassemblés à la mi-journée au coeur de la ville et un concert était prévu dans la soirée.

Aux Philippines, plus de 1.500 détenus d'une prison qui avaient fait un tabac sur internet il y a deux ans en publiant sur YouTube leur version de "Thriller" vont également rendre hommage à Michael Jackson en entonnant quelques-uns de ses tubes et en exécutant une chorégraphie.

En Italie, un spectacle consacré à la star aura lieu vendredi soir à Milan (nord) et sera retransmis sur un écran géant.

La maison du clan Jackson à Encino, dans la banlieue de Los Angeles, couverte de fleurs, de peluches et de souvenirs au moment de la mort du "roi de la pop", devrait également être un lieu de pèlerinage pour les fans.

Samedi, un concert-hommage sera donné dans un hôtel de Beverly Hills, auquel pourraient assister certains membres de la famille Jackson.

Vendredi matin, le père de la star, Joe Jackson, a fait savoir au site TMZ, par la voix de son avocat, qu'il allait déposer une plainte dans la journée contre Conrad Murray, dernier médecin de son fils, déjà inculpé d'homicide involontaire pour avoir administré au chanteur l'anésthésiant propofol ayant causé le décès.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.