Accéder au contenu principal
MARCHÉS

Fortes turbulences sur les places européennes

Texte par : Dépêche
2 min

Les Bourses européennes ont connu une nouvelle journée agitée ce mardi. À la clôture, Paris cède 4,01%, Londres 3,10% et Francfort dévisse de 3,33%. Les investisseurs mettent en doute la solidité de la reprise économique mondiale.

Publicité

REUTERS - Les marchés français et européens ont clôturé en forte baisse mardi, plombés par les craintes concernant la santé financière de la zone euro et notamment de ses banques qui devront rembourser jeudi les 442 milliards d’euros empruntés à la BCE il y a un an à un taux fixe de 1%.

Les marchés ont creusé les pertes, déjà importantes, après la publication de l’indice de confiance du consommateur américain très en-dessous des attentes. Le CAC 40 a terminé la séance en repli de 4,01%, Londres a perdu 3,1% et Francfort a abandonné 3,33%. En Espagne, l’IBEX 35 a lâché 5,45%.

Du côté des indices paneuropéens, l’EuroFirst 300 a reculé de 2,77% et l’EuroStoxx 50 de 3,89%.

« Les marchés sont très nerveux à l’avant-veille du fameux remboursement de 442 milliards (...) On est dans une espèce d’attentisme inquiet avec une inquiétude qui se porte du côté espagnol », estime Valérie Plagnol, directrice de la stratégie au CM-CIC.

Les financières ont donc largement tiré les indices boursiers vers le bas, et en premier lieu l’Eurostoxx 50 et le CAC 40, très exposés à ces valeurs.

« Sur le CAC on le voit, ce qui plombe les marchés ce sont les bancaires. C’est un peu sévère parce qu’on a des bonnes nouvelles du côté américain, la réforme est un peu moins rude que ce qu’on attendait », indique Philippe De vandière, analyste marchés chez IG Markets

« Ce sont plus des prises de bénéfices à la fin du semestre, selon moi », ajoute-t-il.

En plus de ces inquiétudes, le Conference Board a corrigé mardi son indice des indicateurs avancés pour la Chine, qui ressort désormais en hausse de 0,3% contre une progression de 1,7% initialement annoncée, ce qui relance les inquiétudes d’un ralentissement plus rapide que prévu de la croissance chinoise.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.