ÉTATS-UNIS

La corruption afghane pousse le Congrès à bloquer l'aide financière américaine à Kaboul

Une commission bipartisane de la Chambre des représentants a invoqué les soupçons de corruption en Afghanistan pour justifier le blocage du versement de près de 4 milliards de dollars d'aides par les États-Unis.

Publicité

Une commission bipartisane de la Chambre des représentants américaine a décidé, mercredi, de bloquer l’octroi d’environ 4 milliards de dollars (3,26 milliards d’euros) d'aide à l’Afghanistan.

"Nous avons une obligation envers les contribuables américains de nous assurer que l’argent que nous distribuons n’est pas détourné par des politiciens corrompus", a expliqué Nita Lowey, la présidente de la commission pour l’attribution de l’aide internationale. Elle a de plus demandé qu’un audit soit mené sur les fonds déjà versés à l’Afghanistan par les Etats-Unis.

Cette décision intervient alors que le "Washington Post" a révélé lundi que des membres influents du gouvernement d’Hamid Karzaï empêchent des enquêtes pour corruption visant des alliés du pouvoir en Afghanistan. Depuis les élections d’août 2009, le pouvoir afghan fait l’objet d’un nombre croissant d’allégations de fraudes et de corruption.

Cette enveloppe de 4 milliards de dollars fait partie d’une loi plus vaste prévoyant 53 milliards de dollars (43,30 milliards d’euros) d’aide internationale. Le financement des opérations militaires en Afghanistan ne devrait pas être affecté. La Chambre des représentants doit voter jeudi une loi séparée permettant au président Barack Obama de disposer de 33 milliards de dollars (27 milliards d’euros), afin de financer le volet militaire de la politique américaine en Afghanistan. Elle doit notamment approuver le budget pour l’envoi de 30 000 soldats supplémentaires sur place.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine