TOUR DE FRANCE

L'Italien Alessandro Petacchi s'impose dans la première étape à Bruxelles

L'Italien Alessandro Petacchi (photo) a remporté la première étape du Tour de France entre Rotterdam et Bruxelles marquée par une chute du peloton dans le dernier kilomètre. Le Suisse Fabian Cancellara conserve son maillot jaune.

Publicité

AFP - L'Italien Alessandro Petacchi (Lampre) a remporté la première étape du Tour de France, dimanche à Bruxelles, où le Suisse Fabian Cancellara (Saxo Bank) a conservé le maillot de leader malgré une chute dans le dernier kilomètre.

Petacchi a devancé un groupe réduit après trois chutes qui ont éliminé plusieurs sprinteurs, notamment le Britannique Mark Cavendish et l'Espagnol Oscar Freire, retardés à 2,2 kilomètres de l'arrivée.

La deuxième place est revenue à l'Australien Mark Renshaw, devant le Norvégien Thor Hushovd, l'Australien Robbie McEwen et le Français Matthieu Ladagnous, au terme des 223,5 kilomètres.

Cancellara, lui aussi, s'est retrouvé à terre sous la flamme rouge du dernier kilomètre en même temps qu'une partie du peloton. Le Suisse a pu remonter sur le vélo et franchir la ligne, sans conséquence chronométrique puisque les différences sont gommées dans les trois derniers kilomètres en cas d'incident de ce genre.

Dans cette étape estivale, le Néerlandais Lars Boom, parti à l'attaque après le baisser de drapeau au kilomètre 0, a mené une longue échappée en compagnie d'un autre néophyte du Tour, le Belge Maarten Wijnants, et de l'Espagnol Aitor Pérez.

Le peloton a laissé au trio un avantage maximal de 7 min 30 sec (Km 50) avant de se rapprocher à 2 min 35 au passage de la frontière (Km 148). Wynants, rejoint par le Moldave Alexandre Pliuschin, a prolongé l'échappée jusqu'à 9 kilomètres de l'arrivée

Plusieurs chutes se sont produites (Hansen, Millar, Basso, Devenyns), l'une d'entre elles étant provoquée par un chien semant la panique en tête du peloton. L'Australien Adam Hansen, apparemment le plus sévèrement touché, pourrait souffrir d'une fracture à la clavicule gauche.

Petacchi, qui est âgé de 36 ans, a enlevé sa cinquième victoire dans la Grande Boucle, sept ans après son dernier succès.

Le Ligurien, qui compte plus de 150 victoires à son palmarès, s'était imposé à quatre reprises dans le Tour 2003.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine