Accéder au contenu principal
DIPLOMATIE

Hillary Clinton rejette le concept de "sphère d'influence" russe en Géorgie

Texte par : Dépêche
1 min

Près de deux ans après la guerre qui a opposé la Géorgie à la Russie, la secrétaire d'État américaine, en visite à Tbilissi, a affirmé que Washington ne reconnaissait pas l'existence d'une "sphère d'influence" russe dans le pays.

Publicité

AFP - Les Etats-Unis sont "inébranlables" dans leur soutien à l'intégrité territoriale de la Géorgie après la reconnaissance par la Russie en 2008 de l'indépendance des deux territoires géorgiens séparatistes, a affirmé lundi la secrétaire d'Etat Hillary Clinton.

"Les Etats-Unis sont inébranlables dans leur attachement à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de la Géorgie", a déclaré Mme Clinton lors d'une conférence de presse commune avec le président géorgien, Mikheïl Saakachvili, au cours d'une visite à Tbilissi.

La chef de la diplomatie américaine, qui avait critiqué plus tôt dans la journée l'"occupation" par la Russie des régions géorgiennes rebelles de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, a également appelé Moscou à respecter l'accord de cessez-le-feu stipulant que les forces russes devaient regagner les positions qu'elles occupaient avant la guerre éclair en août 2008.

Tbilissi avait alors lancé une offensive militaire dans son territoire pro-russe d'Ossétie du Sud, à laquelle Moscou avait répliqué par l'envoi massif de troupes sur le territoire géorgien. La Russie avait reconnu dans la foulée l'indépendance de ce petit territoire et celle de l'Abkhazie.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.