ÉTATS-UNIS

En Arizona, une juge fédérale suspend des points de la loi migratoire

Une juge fédérale a décidé de suspendre les points les plus controversés de la loi sur l'immigration votée en avril dernier par l'Arizona. En juin dernier, l'administration Obama avait vigoureusement contesté la légitimité du texte.

Publicité

AFP - Une juge fédérale de Phoenix (Arizona) a suspendu mercredi les points les plus controversés de la nouvelle loi sur l'immigration de cet Etat de l'ouest des Etats-Unis qui doit entrer en vigueur jeudi et qui était notamment contestée par l'administration Obama.

La juge Susan Bolton a estimé que l'Etat fédéral américain "avait de bonnes chances de l'emporter sur le fond" dans sa contestation de quatre articles de cette loi qui a provoqué un tollé lors de son adoption fin avril par l'Arizona, Etat frontalier du Mexique.

Ces articles prévoyaient notamment qu'un policier "essaie raisonnablement de déterminer le statut migratoire d'une personne contrôlée ou arrêtée s'il existe un doute suffisant que cette personne est illégalement présente aux Etats-Unis", une disposition assimilée par ses détracteurs à un délit de faciès.

Lors d'une audience le 22 juillet, où sept plaignants avaient opposé leurs arguments aux représentants du gouverneur républicain de l'Etat, Jan Brewer, la juge avait estimé que le texte était rédigé de façon "maladroite".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine