THAÏLANDE

Le gouvernement prolonge l'état d'urgence à Bangkok

Le gouvernement a décidé de prolonger l'état d'urgence dans 19 provinces du pays dont Bangkok. Il avait été décrété, le 7 avril, suite aux manifestations des "chemises rouges" qui réclamaient le retour de l'ex-Premier ministre Thaksin.

Publicité

AFP - L'état d'urgence, décrété le 7 avril en Thaïlande suite aux manifestations des "chemises rouges", a été prolongé dans 19 provinces, dont Bangkok, et levé seulement dans cinq autres, a annoncé mardi le gouvernement.

"Le gouvernement a adopté la levée de l'état d'urgence dans cinq provinces", a indiqué un porte-parole du gouvernement, Supachai Jaismut, à l'AFP. La loi "reste en vigueur" dans les 19 autres provinces concernées.

Lundi, le CRES, organe de coordination des opérations de maintien de l'ordre créé au moment des manifestations des "chemises rouges" au printemps, avait demandé la reconduction de l'état d'urgence pour trois mois dans les 24 provinces.

Il a donc été quasiment intégralement suivi. Cette loi interdit les rassemblements de plus de cinq personnes et donne des pouvoirs accrus à la police et à l'armée.

"Si les troubles réapparaissent (...), la loi peut être réinstaurée", a précisé le porte-parole.

Au total, 90 personnes ont été tuées et 1.900 blessées lors de la crise du printemps.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine