Accéder au contenu principal

Al-Qaïda était à l'origine de l'attentat déjoué contre le métro de New York

Le complot déjoué en septembre dernier dans le métro de New York, pour lequel l'Afghan Najibullah Zazi a plaidé coupable devant les tribunaux en février, a été piloté par la direction du réseau Al-Qaïda depuis le Pakistan.

Publicité

AFP - Trois dirigeants d'Al-Qaïda ont été inculpés mercredi par la justice américaine pour avoir piloté depuis le Pakistan le complot déjoué dans le métro de New York en septembre dernier, a annoncé le ministère américain de la Justice.

Selon un communiqué du Ministère, "le complot a été dirigé par Saleh al-Somali, Rashid Rauf et El Shukrijumah, trois hommes qui dirigeaient alors le programme d'+opérations extérieures+, c'est-à-dire d'attaques terroristes contre les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux."

Entre septembre et décembre 2008, deux d'entre eux "avaient recruté Zazi et ses complices, Zarein Ahmedzay et Adis Medunjanin, afin d'organiser des attentats-suicides à New York en utilisant des explosifs artisanaux", précise le document.

L'Afghan Najibullah Zazi, ancien conducteur de navette d'aéroport à Denver (Colorado, ouest), avait été arrêté en octobre dernier, après avoir quitté précipitamment New York parce qu'il était suivi. Il a plaidé coupable en février dernier et a admis avoir été entraîné par Al-Qaïda et avoir eu des contacts avec des chefs du réseau.

Zarein Ahmedzay et Adis Medunjanin ont également été arrêtés quelques semaines après.

Zazi a précisé que les cibles des attaques auraient été notamment "le métro de New York". Il a reconnu être venu dans la ville "pour planifier des attaques" en septembre 2009, autour de la date anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 contre le World Trade Center (WTC).

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.