ISRAËL

Dernière étape de la marche pour la libération du soldat Gilad Shalit

Plusieurs milliers de personnes doivent arriver, ce jeudi, à Jérusalem pour clore une marche de soutien en faveur du soldat franco-israélien Gilad Shalit, emprisonné depuis quatre ans. Les marcheurs sont partis le 27 juin du nord d'Israël.

Publicité

AFP - Des milliers de sympathisants étaient attendus jeudi à Jérusalem pour accompagner la famille de Gilad Shalit, le soldat israélien détenu depuis plus de quatre ans à Gaza, lors de l'ultime étape d'une marche de solidarité à travers Israël.

Les marcheurs devaient arriver en début de soirée aux abords de la résidence du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Plus de 200.000 Israéliens, selon les organisateurs, ont participé à cette marche depuis le départ le 27 juin de la maison familiale du soldat à Mitzpe Hila (nord du pays).

La marche a pour objectif d'en appeler à l'opinion publique pour faire pression sur M. Netanyahu afin qu'il obtienne la libération de Gilad Shalit, aux mains du mouvement palestinien islamiste Hamas.

Gilad Shalit, 23 ans, qui a aussi la nationalité française, est privé de tout contact avec le monde extérieur depuis sa capture le 25 juin 2006 par un commando palestinien à la lisière de la bande de Gaza.

Israël et le Hamas, qui contrôle l'enclave palestinienne, se rejettent la responsabilité de l'échec de négociations indirectes sur un échange de prisonniers: Shalit contre un millier de Palestiniens emprisonnés en Israël.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine