TOUR DE FRANCE

Cavendish s'impose au sprint dans la 5e étape, Cancellara reste en jaune

Dans la cinquième étape du Tour de France, courue entre Épernay et Montargis (187,5 km), le Britannique Mark Cavendish a remporté le sprint final. Toujours en tête du classement, le Suisse Fabien Cancellara conserve le maillot jaune.

Publicité

AFP - Le Britannique Mark Cavendish (HTC-Columbia), en échec jusqu'à présent, a remporté son premier sprint massif dans le Tour de France 2010 et a gagné la cinquième étape, jeudi à Montargis (centre).

Le Suisse Fabian Cancellara (Saxo Bank) a conservé le maillot jaune de leader après les 187,5 kilomètres de cette étape sans conséquence pour le classement général.

Sur l'arrivée en faux-plat légèrement montant, Cavendish, lancé par l'Australien Mark Renshaw, a devancé nettement l'Allemand Gerald Ciolek et le Norvégien Edvald Boasson Hagen.

Le porteur du maillot vert, le Norvégien Thor Hushovd, a pris la cinquième place devant Sébastien Turgot, premier Français comme la veille (6e).

L'Italien Alessandro Petacchi, vainqueur des deux premiers sprints massifs (Bruxelles, Reims), s'est retrouvé mal placé dans la dernière ligne droite. Il n'a pu faire mieux que 8e.

En cette très chaude journée, trois coureurs se sont lancés à l'aventure dès le 6e kilomètre. Le champion d'Espagne Ivan Gutierez, le Belge Jurgen Van de Walle et le Français Julien El Fares ont eu jusqu'à 6 min 50 sec d'avance sur le peloton (Km 36,5) avant d'être tenus à distance raisonnable, de l'ordre de quatre minutes, par ce dernier.

La poursuite s'est intensifiée dans le final (1 min 30 sec aux 25 km, 40 sec aux 10 km) mais la jonction avec Gutierrez, le dernier à insister, n'est intervenue qu'à 4 kilomètres de l'arrivée.

Cavendish a obtenu sa onzième victoire d'étape dans le Tour après les quatre de 2008 et les six de 2009.

Le coureur de l'île de Man avait été éliminé du sprint d'arrivée à Bruxelles, dimanche dernier, par une chute survenue à 2,2 kilomètres de l'arrivée.

A Reims, mercredi, "Cav" avait été largement dominé dans le sprint.

Doté d'un tempérament de feu et volontiers provocateur -il a déjà été sanctionné cette saison pour un doigt d'honneur lors de son succès d'étape au Tour de Romandie-, le Britannique est âgé de 25 ans.

Cavendish a gagné à Montargis au lendemain du 40e anniversaire de son conseiller, l'Allemand Erik Zabel, qui a ramené à plusieurs reprises le maillot vert (du classement par points) à Paris.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine