Accéder au contenu principal
Dans la presse

Affaire Woerth : Bataille de presse autour de Claire T.

"Témoin sous le feu" titre Libération ; "Le témoignage boomerang contre l’accusation" répond Le Figaro. Comment interpréter le revirement partiel de la témoin clé de l’Affaire Woerth, affaire d’état ? La presse se déchire. A voir aussi : Arles cité de la photo. VENDREDI 9 JUILLET.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 en devenant fan sur Facebook.
 
La principale témoin dans l’affaire Woerth, Claire Thibout, l’ex-comptable de Liliane Bettencourt, qui avait accusé Nicolas Sarkozy d’avoir touché des enveloppes de liquide, s’est partiellement rétractée hier…
 
Et cela donne un cas d’école dans la presse… « Témoin sous le feu » titre Libération ; « Le témoignage boomerang contre l’accusation » répond Le Figaro.  
 
Le Figaro place l’éditorial d’Etienne Mougeotte en Une : « Naturellement, il n’y a pas le début d’un fragment de preuve que Nicolas Sarkozy ait reçu des enveloppes d’argent liquide. »
 
« Ne soyons pas naïfs. Nous sommes en présence d’une campagne qui a pour objet de mettre en pièce l’intégrité de Nicolas Sarkozy, de porter atteinte à son honneur, de jeter un doute sur le financement de ses campagnes électorales, d’entraver les deux dernières années de son quinquennat et, au bout du compte, d’essayer de l’empêcher de se représenter »
 
« La chasse à l’homme est ignoble, elle est à l’opposé des valeurs d’une démocratie et d’un État de droit. »
 
Libération décrypte le revirement de la témoin clé de manière radicalement opposée : « Le [commando] Guéant-Hortefeux-MAM-Bertrand n’a pas chômé. Dès qu’il est apparu que les propos de Claire Thibout, consignés par les policiers lundi soir, n’étaient pas rigoureusement les mêmes que ceux publiés dans son interview à Mediapart mardi matin, l’Elysée l’a ciblée comme un maillon faible. »
 
« A faire craquer de toute urgence. »
 
« D’abord, lui mettre la main dessus : Michèle Alliot-Marie, côté justice, et Brice Hortefeux, côté police, prennent les opérations en main. Xavier Bertrand, lui, prend ses consignes : discréditer Mediapart et son directeur, Edwy Plenel, avec les termes les plus outranciers («méthodes fascistes» ) pour créer la diversion et préparer l’opinion à une divine surprise. »
 
 
Retrouvez les autres articles cités dans cette revue de presse en cliquant sur les liens suivants :
 
 
Mauvais sondages pour Sarkozy et Fillon, Le Parisien
 
Arles a commencé : la photo à l’honneur dans Libération
 
Site des Rencontres d’Arles
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier.
 
 
Retrouvez tous les matins en direct sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, à 6h23 et 7h10 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.