Dans la presse

Affaire Woerth-Bettencourt : Les journaux notent le grand oral de Sarkozy

Du zéro pointé au vingt sur vingt, il y a toutes les notes sur le carnet de l’élève Sarkozy ce matin. Comme toujours, cela dépend du correcteur… A voir aussi : Indépendances africaines, La télé dans la torpeur estivale… MARDI 13 JUILLET.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 en devenant fan sur Facebook.
 
En pleine tourmente politique, Nicolas Sarkozy s’est adressé pendant plus d’une heure aux Français hier soir… Ce matin les journaux mettent des notes… On commence par ceux qui ont été convaincus, pour terminer par les plus dubitatifs. Petit florilège des éditoriaux.
 
Le Figaro : « Il serait excessif de dire que l’horizon est désormais dégagé, mais ce n’est plus le ciel brouillé des dernières semaines. Dans l’énorme charivari de l’« affaire Woerth-Bettencourt», il manquait une voix, celle de Nicolas Sarkozy. »
 
« Il n’a pas eu grand mal à démonter les arguments de l’accusation puisque les faits s’en étaient chargés ces derniers jours. »
 
France Soir : « L’homme qui a répondu hier soir avec pugnacité aux questions sans complaisances de David Pujadas était, ne nous y trompons pas, un président en campagne de réélection »
 
« Nicolas Sarkozy avait été élu en 2007 parce qu’il avait mené une campagne de battant. Il se prépare a recommencer, convaincu que la meilleure défense, c’est toujours l’attaque »
 
La Tribune explique que, aux yeux de Sarkozy, les « affaires » « ne doivent en rien perturber son action ».
 
« Le problème, c’est que ces « affaires » s’appuient sur des faits souvent réels (cigares, appartements de fonction, fraude fiscale, etc.). »
 
« Les Français sont prêts à accepter des réformes mais à condition que ceux qui les portent soient en ce domaine irréprochables. Dans un tel climat, la pédagogie est utile mais insuffisante. »
 
Libération : « Nicolas Sarkozy s’est sans doute hier donné un peu d’air. Et il faut lui reconnaître qu’il a très habilement mené sa contre-offensive politico-médiatique pour tenter d’éteindre le tumulte provoqué par l’affaire Woerth Bettencourt. Il a imposé son tempo. Du grand art. »
 
« Sauf que le Président n’a pas répondu à une question majeure : celle de l’implication éventuelle d’Eric Woerth dans un financement illégal de sa campagne de 2007. »
 
L’Humanité : « Nous n’attendions rien de Nicolas Sarkozy. Nous ne sommes donc pas déçus. »
 
 
 
Retrouvez les autres articles cités dans cette revue de presse en cliquant sur les liens suivants :
 
Le tube de l’été, Charlie Hebdo
 
« Afrique positive », Les Echos
 
« Des films drôlement tendance » Le Figaro
 
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier.
 
 

Retrouvez tous les matins en direct sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, à 6h23 et 7h10 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine