AFGHANISTAN

Les troupes de l'Otan victimes d'attaques meurtrières dans le sud du pays

Au moins cinq soldats de l'Otan ont été tués, mercredi, dans le sud de l'Afghanistan. Quatre sont morts dans l'explosion d'une bombe artisanale, le cinquième dans un combat à l'arme légère.

Publicité

AFP - Cinq soldats de la force internationale de l'Otan en Afghanistan (Isaf) ont été tués mercredi dans deux attaques dans le sud du pays, bastion des rebelles talibans, a annoncé l'Isaf, alors que les pertes militaires occidentales se multiplient ces jours-ci.

"Quatre soldats de l'Isaf ont été tués par l'explosion d'une bombe artisanale et un autre à la suite d'une attaque à l'arme légère aujourd'hui dans le sud", précise la force de l'Otan dans un communiqué.

SUR RFI - Webdocumentaire

L'Isaf, qui compte des soldats de 47 pays, n'a pas révélé la nationalité des soldats étrangers, laissant comme de coutume ce soin à leur pays d'origine.

La plupart de ses soldats déployés dans le sud, région d'origine des talibans et là où leur rébellion est la plus active, sont américains, britanniques, canadiens et néerlandais.

Ces nouveaux décès portent à 367 le nombre des militaires étrangers tués cette année dans le conflit afghan, selon un décompte établi par l'AFP à partir du site internet icasualties.org. 520 étaient morts en 2009.

Quelque 143.000 soldats étrangers sont actuellement déployés en Afghanistan, dont environ 100.000 américains, près de neuf ans après l'intervention internationale menée par les Etats-Unis pour chasser les talibans du pouvoir.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine