Dans la presse

Laurent Gbagbo, l’absent du 14 juillet africain

Le président de la Côte d’Ivoire n’est pas en France pour ce 14 juillet africain. Le geste fier d’un "défenseur de la renaissance d’une Afrique décomplexée", ou plutôt une "faute" qui "sacrifie les intérêts de la Côte d’Ivoire" ? Les commentaires varient. MERCREDI 14 JUILLET.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 en devenant fan sur Facebook.

 
Le président ivoirien Laurent Gbagbo n’est pas là, contrairement à ses homologues des anciennes colonies françaises d’Afrique, pour le défilé des armées africaines sur les champs Elysées, en cette fête nationale française du 14 juillet. La presse africaine commente.
 
Le Pays (Burkina Faso) admire et défend « Le boycott calculé de Gbagbo ». « Au banquet franco-africain du 14-Juillet, le menu était sans doute appétissant, mais il devait avoir un arrière-goût amer. »
 
« Le président ivoirien a boudé le 14-Juillet, tout comme il l’a fait pour le sommet de Nice en mai, pour revendiquer son indépendance vis-à-vis de la puissance colonisatrice. Il se pose donc en défenseur de la renaissance d’une Afrique décomplexée. » 
 
« Beaucoup d’Africains sont sensibles à ce discours nationaliste face à une France qui se ferme de plus en plus à l’immigration et dont les relations avec les capitales africaines portent à critique. »
 
Le Patriote, journal ivoirien d’opposition, est en revanche extrêmement critique : « Gbagbo sacrifie les intérêts de la Côte d’Ivoire ».
 
« Pour qui sait ce que valent ces rencontres, en matière de coopération et de développement, on devine aisément ce que perd notre pays, par la faute d’un homme. »
 
« N’est-ce pas le régime de Laurent Gbagbo qui a bénéficié du renfort de la France pour contrer l’avancée des Forces Nouvelles sur Abidjan. (…) Sans aucun doute, ce défilé de nos forces de défense en France aurait été un fort moment pour nos militaires dont nombreux ont bénéficié de l’expertise française. »
 
« Pour tout dire, on reste tétanisé devant la posture de Laurent Gbagbo » note Le Patriote.
 
 
Retrouvez les autres articles cités dans cette revue de presse en cliquant sur les liens suivants :
 
Les armées africaines invitées au défilé, Le Parisien
 
L’hommage au continent noir, Le Figaro
 
Les critiques défilent sur les Champs Elysées, Libération
 
14 juillet : dessin sarcastique de Dilem dans Liberté (Algérie)
 
« Today is Bastille Day… », The Independent – Life
 
79% fiers d’être français, France Soir
 
« C’est aussi mon 14 juillet », tribune de Sebastian Pinera, président du Chili, dans Le Figaro
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier.
 
 

Retrouvez tous les matins en direct sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, à 6h23 et 7h10 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine