Accéder au contenu principal
ÉTATS-UNIS

Le suspect de l'attentat manqué de New York menace les États-Unis dans une vidéo

Texte par : Dépêche
2 min

Une vidéo montrant le Pakistanais Faisal Shahzad, accusé d'avoir voulu commettre un attentat à New York en mai, a été diffusée mercredi par la chaîne Al-Arabiya. Dans cette vidéo, enregistrée avant son arrestation, le suspect exprime ses motivations.

Publicité

AFP - Le Pakistanais Faisal Shahzad, accusé d'être à l'origine d'un attentat manqué sur Times Square à New York en mai, est apparu dans une vidéo enregistrée avant son arrestation et diffusée mercredi par la chaîne Al-Arabiya, affirmant préparer des attentats contre les Etats-Unis.

"Cette attaque contre les Etats-Unis vengera tous les moudjahidines (combattants de l'islam) (...) et les musulmans opprimés, y compris (...) Abou Moussab Al-Zarqaoui", le chef d'Al-Qaïda en Irak tué en 2006, a affirmé le Pakistanais.

"Je vais mener ces attaques en leur nom, et j'espère que cela va plaire aux musulmans", a-t-il encore assuré dans cette vidéo, premier enregistrement attestant de ses liens avec l'attentat manqué et avec Al-Qaïda.

Le message, dont l'authenticité n'a pu être confirmée, a été enregistré en anglais et doublé en arabe.

"Avec le Jihad (guerre sainte), les bases de l'islam peuvent être renforcées et le monde d'Allah et sa religion vont prédominer", a-t-il dit.

"L'abandon du Jihad détruit la religion et place les musulmans dans une position insultante, puisqu'on leur vole leurs terres et leur identité", a ajouté le suspect.

Faisal Shahzad, 30 ans, a été formellement inculpé de terrorisme en mai. Il aurait garé un 4x4 Nissan contenant une bombe imposante --mais fonctionnant mal-- à Times Square, le quartier le plus animé de Manhattan, fréquenté par des milliers de personnes se rendant dans ses théâtres et lieux touristiques.

Il a été arrêté en mai, avant que son vol ne décolle de l'aéroport d'Atlanta (Géorgie, sud-est des Etats-Unis) et 53 heures après la découverte par la police de la bombe artisanale.

L'engin fumait dans la voiture qu'il avait garée devant un théâtre où était jouée la comédie musicale "Le Roi Lion".

Selon les autorités américaines, il avait reconnu son implication dans cette tentative d'attentat.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.