FRANCE

L'activité reprendra lundi à la raffinerie Total de Dunkerque

Total annonce une reprise d'activité à la raffinerie des Flandres pour lundi, conformément à une décision du tribunal de Douai en date du 30 juin. L'annonce de la fermeture du site, en septembre dernier, avait provoqué un tollé.

Publicité

AFP - L'activité reprendra lundi à la raffinerie des Flandres du groupe Total à Dunkerque, avec la mise en place des premières opérations de dégazage qui pourront servir soit au redémarrage de la production soit à la reconversion du site, a-t-on appris vendredi auprès de la direction.

Selon le syndicat Sud, "Total se plie ainsi à la décision de justice de la cour d'appel de Douai qui ordonnait le redémarrage de la raffinerie".

Le tribunal avait ordonné le 30 juin le redémarrage de la raffinerie des Flandres dans un délai de 15 jours sous astreinte de 100.000 euros par jour de retard, pour défaut d'information des représentants du personnel.

"Le dégazage des installations devrait débuter à partir de lundi. Il s'agit d'un préalable indispensable, quel que soit le scénario pour l'avenir de la raffinerie, c'est à dire soit le redémarrage de l'activité, soit la mise en oeuvre du plan de reconversion du site", a déclaré un porte-parole de Total.

Pour les salariés, il s'agit d'une "victoire" et de la "première étape du redémarrage du site", a estimé Philippe Wullens, délégué Sud à la raffinerie des Flandres.

L'activité de la raffinerie des Flandres avait été arrêtée en septembre par la direction qui avait invoqué des surcapacités de production en France. Les salariés s'étaient mis en grève le 12 janvier pour protester contre l'absence d'information sur leur avenir.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine