MOTO GP

L'Espagnol Dani Pedrosa remporte le Grand Prix d'Allemagne

En devançant son compatriote Lorenzo (Yamaha) et l'Australien Stoner (Ducati), l'Espagnol Pedrosa (Honda) décroche la première place de la course des MotoGP. L'Italien Rossi fait son grand retour, après une fracture de la jambe, se classant 4e.

Publicité

AFP - L'Espagnol Dani Pedrosa (Honda) a remporté la course des MotoGP au Grand Prix d'Allemagne, devant son compatriote Jorge Lorenzo (Yamaha) et l'Australien Casey Stoner (Ducati), dimanche sur le circuit du Sachsenring, près de Dresde.

L'Italien Valentino Rossi (Yamaha), qui faisait son retour en MotoGP six semaines après sa double fracture à une jambe, a pris la 4e place, devancé d'extrême justesse par Stoner au terme d'une course magnifique et d'un duel acharné avec l'Australien.

C'est la 2e victoire de Pedrosa cette saison, après le Grand Prix d'Italie début juin. Elle lui permet de contester quelque peu l'hégémonie de Lorenzo, qui venait d'enchaîner trois victoires consécutives et était parti en pole position pour la 4e fois d'affilée.

Au classement général, Lorenzo a mène toujours largement (185 points), mais Pedrosa lui a repris 5 points (138 pts).

Dimanche, la course a été interrompue pendant 25 minutes par la chute du Français Randy de Puniet (Honda), victime d'une double fracture de la jambe gauche au 10e tour. La course est repartie pour 21 tours, avec une nouvelle grille de départ basée sur le classement au moment de l'accident.

La première course a été menée, la plupart du temps, par Lorenzo, même si Pedrosa a fait quelques incursions en tête. Parti prudemment de la 5e place sur la grille, Rossi n'était que 8e au premier virage mais 4e au 10e tour, après avoir passé Andrea Dovizioso (Honda), à l'intervention du drapeau rouge.

Rossi et Stoner font le show

Le Français est tombé alors qu'il était 9e et sa Honda a été percutée par la Ducati d'Aleix Espargaro avant de prendre feu. Alvaro Bautista (Suzuki) est tombé aussi, puis s'est relevé, comme Espargaro, mais les deux Espagnols n'ont pas pu repartir lors du 2e départ, donné à 13 concurrents pour 21 tours.

La deuxième course a commencé comme la première, avec Lorenzo devant et Pedrosa juste derrière, puis le pilote Honda a réussi à passer en tête à dix tours de la fin, et à creuser un petit écart de trois dixièmes, en signant le meilleur tour, suffisant pour que Lorenzo renonce à prendre des risques.

La fin de la course a été animée par un duel somptueux entre Rossi et Stoner, les deux champions du monde se passant et se repassant pendant les trois derniers tours, notamment en bas de la grande descente, au freinage d'une longue courbe à gauche.

C'est finalement Stoner qui est monté sur le podium, derrière Pedrosa et Lorenzo, mais Rossi a rassuré tous ses fans et fait le spectacle jusqu'au bout, six semaines seulement après sa double fracture à la jambe droite. C'est maintenant à de Puniet d'essayer de faire aussi bien que le maestro italien.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine