IRAK

Un ressortissant britannique tué lors d'un attentat-suicide à Mossoul

Selon l'ambassade du Royaume-Uni en Irak, l'un de ses ressortissants a péri dans une attaque à la voiture piégée visant un convoi à Mossoul, dans le nord de l'Irak. Aucune information sur l'identité de la victime n'a encore été donnée.

Publicité

AFP - Un ressortissant britannique a péri lundi dans un attentat contre un convoi dans l'est de Mossoul, dans le nord de l'Irak, a annoncé l'ambassade de Grande-Bretagne.

"Un ressortissant britannique a été tué aujourd'hui dans un attentat contre un convoi dans l'est de Mossoul", a déclaré par téléphone à l'AFP Sophie Farrell, porte-parole de l'ambassade, précisant que l'attentat n'avait fait aucune autre victime britannique.

Elle n'a donné aucune précision sur l'identité de la victime.

L'information n'a pas été confirmée de source irakienne, mais la police de Mossoul a indiqué que cinq personnes avaient été blessées dans la matinée dans un attentat suicide à la voiture piégée contre une compagnie de sécurité étrangère à Mossoul, la deuxième ville d'Irak.

Engagées aux côtés des troupes américaines lors de l'invasion de l'Irak en 2003, les forces britanniques se sont retirées de ce pays fin juillet 2009, conformément à un accord signé en 2008 entre Londres et Bagdad.

Cependant, une centaine de militaires britanniques demeurent en Irak, participant à Oum Qasr, dans l'extrême sud, à la formation de la marine irakienne.

Le contingent britannique était de 46.000 militaires en 2003.

La province de Ninive, dont Mossoul est la capitale, demeure l'une des plus violentes d'Irak, en raison notamment des tensions entre les différentes communautés qui la peuplent.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine