FRANCE

Le prince Charles attendu dans le Nord pour consacrer un cimetière militaire

Le prince de Galles doit assister, à Fromelles, à l'enterrement du dernier des 250 soldats du Commonwealth exhumés l'an dernier des fosses communes où ils étaient enterrés depuis leur décès au combat en 1916, lors de la Première Guerre mondiale.

Publicité

AFP - Le cimetière militaire de Fromelles va accueillir lundi le dernier des 250 soldats du Commonwealth exhumés l'an dernier de fosses communes et qui étaient tombés en 1916 dans ce village du Nord.

Le dernier des soldats britanniques et australiens exhumés sera réinhumé avec les honneurs militaires, en présence notamment du prince de Galles, de la Duchesse de Cornouailles et du Duc de Kent, ainsi que du chef de l'armée australienne, le lieutenant-général Ken Gillespie, et du secrétaire français d'Etat à la Défense et aux Anciens combattants Hubert Falco.

Quelque 400 membres des familles de soldats qui ont pu être identifiés à l'aide de tests ADN assisteront également à cette cérémonie. En revanche, on n'a pu identifier "ni la nationalité, ni le nom" du dernier soldat inhumé qui "demeure inconnu", a expliqué à l'AFP David Richardson, manager du projet pour la Commonwealth War Graves commission.

Son cercueil sera transporté de Pheasant Wood (le bois du faisan), site des fosses communes initiales, par un corbillard de la Première Guerre mondiale tiré par des chevaux de la Kings Troop Royal Horse Artillery. Il sera escorté par des soldats des armées britannique et australienne.

Parmi les dépouilles exhumées en 2009, 96 soldats ont été identifiés, dont les tombes portent les noms.

Le nouveau cimetière militaire de Fromelles, qui sera consacré à cette occasion par le prince de Galles, a été édifié non loin du champ où les corps avaient été enterrés et où ils ont été retrouvés en 2008 grâce à la persévérance d'un chercheur australien.

Plus de 5.500 Australiens ont été tués, blessés ou portés disparus les 19 et 20 juillet 1916 sur ce champ de bataille, journée la plus meurtrière de l'histoire de l'Australie.

La bataille de Fromelles devait permettre de faire diversion au moment où se déroulait, à environ 80 km au sud, la bataille de la Somme.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine