DIPLOMATIE

Les États-Unis dévoilent plusieurs projets d'aide importants au Pakistan

En visite au Pakistan, la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a annoncé le financement par les États-Unis de plusieurs projets d'aide à Islamabad . Des investissements qui portent notamment sur le développement des "énergies alternatives".

Publicité

AFP - Le chef de la diplomatie américaine, Hillary Clinton, a annoncé lundi matin à Islamabad plusieurs importants projets d'aide américaine au Pakistan, l'un des principaux alliés stratégique de Washington dans la région.

"Nous allons réaliser deux barrages hydroélectriques" et "également aider le Pakistan a développer les sources d'énergie alternatives comme les éoliennes et le solaire", a déclaré Mme Clinton dans un discours précédant ses entretiens avec son homologue pakistanais Shah Mehmood Qureshi.

Ces projets rentrent dans le cadre du plan d'aide au Pakistan de 7,5 milliards de dollars sur cinq ans voté l'an dernier par le Congrès, pour y développer notamment les secteurs de l'eau, de la santé et de l'agriculture.

Mme Clinton espère ainsi convaincre le Pakistan que le "partenariat de long terme" proposé au Pakistan part les Etats-Unis ne se limite pas à la lutte contre le terrorisme.

Hillary Clinton est arrivée dimanche au Pakistan, allié stratégique des Etats-Unis depuis les attentats du 11 septembre 2001 et l'invasion de l'Afghanistan voisin par une coalition internationale emmenée par Washington.

Dimanche, peu après son arrivée, elle avait réclamé "des mesures supplémentaires" au Pakistan contre le terrorisme, visant notamment les groupes islamistes implantés dans le pays et actifs en Afghanistan.

En mai dernier, un attentat manqué sur Times Square à New York, dont le principal suspect est un Pakistanais, Faisal Shahzad, avait été revendiqué par le Mouvement des talibans du Pakistan Tehrik-e-Taliban (TTP).

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine