Accéder au contenu principal

À Pau, Fédrigo offre une sixième victoire d'étape à la France, Contador reste en jaune

Le Français Pierrick Fédrigo (Bbox) remporte la 16e étape entre Bagnères-de-Luchon et Pau. Lance Armstrong (Astana), qui était dans le groupe des échappés, finit à la sixième place. Son coéquipier Alberto Contador conserve le maillot du leader.

Publicité

AFP - Le Français Pierrick Fédrigo (Bbox) a remporté mardi à Pau la 16e étape du Tour de France qui est passé par les quatre cols historiques des Pyrénées franchis pour la première fois voici cent ans.

L'Espagnol Alberto Contador (Astana) a conservé le maillot jaune de leader après les 199,5 kilomètres.

Les coureurs en montagne sont-ils poussifs ou explosifs ? Explications

Lance Armstrong, pour son dernier Tour de France, a tenté de gagner l'étape. Mais l'Américain de 38 ans, détenteur du record de victoires (7), n'a pu prendre que la 6e place au sein du groupe de huit coureurs qui s'est disputé le gain de l'étape.

Sur la ligne, Fédrigo a disposé nettement d'un autre Français, Sandy Casar, et de l'Espagnol Ruben Plaza, deux autres coureurs d'une échappée lancée dès la première partie du parcours.

Le coureur de Marmande a signé la sixième victoire française depuis le départ, la troisième en trois jours après celles de Christophe Riblon et d'un autre coureur de Bbox, le champion de France Thomas Voeckler.

En cette chaude journée, Armstrong, omniprésent dès le premier col (Peyresourde), a relancé l'allure après Aspin, sur les premiers lacets du Tourmalet.

Le Texan a basculé au sommet, à 127,5 kilomètres de l'arrivée, au sein d'un groupe (Moreau, Fédrigo, Cunego, Casar, Barredo, Plaza, Horner, Van de Walle, Konovalovas) qui comptait déjà près de quatre minutes d'avance sur le peloton du maillot jaune, Alberto Contador.

L'écart a grandi ensuite dans la montée de l'Aubisque pour atteindre 9 min 50 sec, au sommet distant de 61,5 kilomètres de Pau.

En bas de la descente, l'Espagnol Carlos Barredo a tenté sa chance mais il été rejoint sous la flamme rouge du dernier kilomètre.

Fédrigo, qui est âgé de 31 ans, a gagné pour la troisième fois dans le Tour après Gap en 2006 et Tarbes en 2009.

Le peloton, réglé par le Norvégien Thor Hushovd qui a repris le maillot vert du classement par points, s'est présenté avec un retard approchant les sept minutes.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.