AÉRONAUTIQUE

Bruxelles autorise la fusion des compagnies Continental et United Airlines

La Commission européenne, garante du respect de la concurrence dans l'UE, a donné son aval à la fusion des deux compagnies américaines Continental et United Airlines. Un rapprochement qui devrait donner naissance au numéro 1 du secteur.

Publicité

AFP - La Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe, a donné son feu vert mardi au rapprochement des compagnies aériennes américaines Continental Airlines et United Airlines, qui doit donner naissance au numéro un mondial du secteur.

"L'enquête de la Commission a confirmé la complémentarité des réseaux de United et de Continental pour les liaisons transatlantiques entre l'Espace économique européen et les Etats-Unis et le fait que l'opération de concentration ne posera aucun problème sur aucune liaison en particulier", selon un communiqué de Bruxelles.

United Airlines, troisième compagnie américaine, et Continental Airlines quatrième, avaient annoncé en mai leur intention de fusionner sous le seul nom de United. Combinées, elles auront accès à 370 destinations dans 59 pays, avec un chiffre d'affaires cumulé de 29 milliards de dollars, une flotte de près de 700 appareils et environ 87.000 salariés dans le monde.

Bruxelles a relevé dans son enquête des chevauchements des activités des deux compagnies dans le transport régulier de fret (où l'impact reste selon elle "limité") et de passagers entre l'Europe et les Etats-Unis.

Dans ce dernier cas, les réseaux des deux compagnies sont toutefois "complémentaires dans la mesure où ils exploitent des plateformes dans des villes américaines différentes" et il n'y aura donc qu'une "hausse marginale des parts de marché, souligne Bruxelles.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine