Accéder au contenu principal

Près de 300 camps illégaux de Roms et de gens du voyage vont être démantelés

Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a annoncé que la moitié des camps illégaux de gens du voyage et de Roms seront démantelés d'ici trois mois. Roumains et Bulgares auteurs de délits seront reconduits "quasi-immédiatement" à la frontière.

Publicité

REUTERS - Le gouvernement entend démanteler dans les trois mois 300 camps illégaux installés en France par des gens du voyage et des Roms, a annoncé mercredi Brice Hortefeux.

Il procédera parallèlement à la reconduite "quasi immédiate" en Roumanie et en Bulgarie des Roms ayant commis des atteintes à l'ordre public, a ajouté le ministre de l'Intérieur à l'issue d'une réunion interministérielle sur les gens du voyage.

it
FR NW DPX FNASAT ROMS 19H.wmv

En 2009, plus de 10.000 Roms ont été expulsés de France.

Plus de 40O.000 gens du voyage sont recensés en France selon un rapport de 1990; 95% d'entre eux sont français et un tiers nomades. Les Roms, qui sont des Tziganes de nationalité roumaine, bulgare et d'Europe centrale, forment une minorité.

La réunion sur "les problèmes que posent le comportement de certains ressortissants des communautés au regard de l'ordre public et de la sécurité", a été dénoncée par l'opposition et les associations, qui y voient une stigmatisation.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.