AFFAIRE BETTENCOURT

L'audition d'Éric Woerth n'aura pas lieu ce mercredi

L'audition du ministre du Travail par la brigade financière dans le cadre de l'affaire Bettencourt n'aura pas lieu aujourd'hui. Elle devrait toutefois se dérouler d'ici à la fin de la semaine.

Publicité

AFP - L'audition comme témoin du ministre du Travail Eric Woerth par les policiers de la brigade financière, dans le cadre de l'enquête sur l'affaire Bettencourt, n'aura pas lieu ce mercredi, a-t-on appris auprès du parquet de Nanterre.

"L'audition n'est pas prévue pour aujourd'hui", a annoncé à l'AFP une porte-parole du parquet, sans communiquer d'information plus précise quant à la date de l'audition.

Cette audition, très attendue, devrait néanmoins avoir lieu d'ici la fin de la semaine, selon plusieurs sources proches du dossier.

Présenté comme un potentiel Premier ministrable il y a encore quelques semaines, Eric Woerth s'est retrouvé au coeur d'une tempête politico-judiciaire avec la révélation, mi-juin, d'enregistrements clandestins réalisés au domicile de Liliane Bettencourt.

Ces enregistrements suggèrent des opérations de fraude fiscale dans la gestion de la fortune de la milliardaire mais aussi un possible conflit d'intérêts avec l'ex-ministre du Budget puisque son épouse Florence a travaillé deux ans et demi dans la société Clymène, chargée de cette gestion.

Le Conseil des ministres, saisi d'une demande en ce sens du parquet de Nanterre, a autorisé le 21 juillet l'audition du ministre par la brigade financière.

M. Woerth s'est dit à plusieurs reprises "impatient" de s'expliquer face aux enquêteurs, assurant n'avoir rien à se reprocher dans cette affaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine