Accéder au contenu principal

La condamnation à perpétuité du Français Charles Sobhraj est confirmée

La Cour suprême népalaise a maintenu la condamnation à vie de Charles Sobhraj qui avait fait appel. Accusé d'une douzaine d'autres meurtres en Asie, il a été condamné en 2004 pour le meurtre, en 1975, d'une jeune touriste américaine.

Publicité

AFP - La cour suprême du Népal a rejeté vendredi le pourvoi en appel du Français Charles Sobhraj, condamné en 2004 à la prison à perpétuité pour le meurtre en 1975 d'une jeune touriste américaine à Katmandou.

Le juge Ram Kumar Prasad Shada a déclaré que même s'il n'y avait "pas de preuve directe", la cour, se basant sur "les preuves circonstancielles", n'a vu aucune faute dans la décision de condamnation rendue par deux tribunaux.

Le Français de 66 ans, aussi accusé d'une douzaine d'autres meurtres en Asie à l'époque des voyages hippies, avait été condamné à perpétuité (20 ans maximum au Népal) en août 2004 pour le meurtre de Connie Joe Bronzich, poignardée puis brûlée dans la banlieue de la capitale népalaise.

Un précédent appel avait été rejeté en 2005.

M. Sobhraj, né à Saïgon (aujourd'hui Ho Chi Minh-Ville) de père indien et de mère vietnamienne, a toujours affirmé qu'il ne se trouvait pas à Katmandou au moment du décès de la jeune femme.

C'est lors d'un voyage à Kaandou en septembre 2003 qu'il avait été arrêté par la police pour meurtre et entrée illégale au Népal en 1975.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.