INTEMPÉRIES

Des centaines de morts dans des inondations au Pakistan

Depuis trois jours, des pluies diluviennes s'abattent sur le nord-ouest du Pakistan, provoquant des inondations meurtrières. Le dernier bilan fait état d'au moins 800 morts. Plus d'un million de personnes ont été touchées par ces intempéries.

Publicité

AFP - Des secouristes et des militaires faisaient tout leur possible samedi pour atteindre les milliers de personnes touchées par les inondations dans le nord-ouest du Pakistan, les pires jamais survenues dans le pays, et qui ont fait au moins 800 morts, selon les autorités locales.

"Il s'agit de la pire inondation dans la province de Khyber Pakhtunkhwa (anciennement Province de la Frontière du Nord-Ouest) et dans l'histoire du pays", a déclaré samedi le ministre de l'Information de la province, Mian Iftikhar Hussain.

it
"LES SEPT PLAIES DU PAKISTAN QUI S'ABATTENT AUJOURD'HUI"

"Le bilan des morts à la suite des inondations et des incidents qui y sont reliés se chiffre à présent à 800 à travers la province", a-t-il ajouté. Un précédent bilan faisait état de 400 morts.

Environ 150 personnes sont portées disparues dans cette province du Nord-Ouest, où de nombreuses familles déshéritées vivent dans des villages isolés.

Plus d'un million de personnes ont été touchées, a précisé M. Hussain, ajoutant que plus de 3.700 maisons ont été emportées par les flots et que le nombre des sans-abri augmentait.

Des centaines d'habitations et de vastes parcelles de terre cultivée ont été détruites dans le Nord-Ouest et au Cachemire pakistanais (nord), où la principale voie de communication avec la Chine était impraticable. Des villages étaient coupés du reste du pays.

Des reportages retransmis à la télévision et des photos prises d'hélicoptères ont montré des gens grimpant sur des murs ou sur les toits des habitations alors que des torrents d'eau se déversaient dans les villages inondés.

Certains d'entre eux, parfois pied nu, transportaient leurs affaires ou des enfants sur leurs épaules à la recherche d'un abri sûr.

Peshawar, la principale ville du Nord-Ouest, et les districts de Swat et de Shangla demeuraient coupés du reste du pays, les routes étant submergées par les eaux, selon le ministre.

La police a annoncé que cinq personnes s'étaient noyées samedi dans le chavirage de leur bateau près de la ville de Nowshehra.

Les inondations dues aux pluies diluviennes de la mousson ont également frappé le Cachemire pakistanais, où l'ont comptait au moins 22 morts, et le Baloutchistan (sud-ouest) avec 25 morts, selon les autorités locales.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine