Accéder au contenu principal

Soumaré et Lavillenie offrent deux nouveaux titres européens à la France

La moisson continue pour les Bleus aux championnats d'Europe d'athlétisme de Barcelone. Myriam Soumaré, sur 200 mètres, et Renaud Lavillenie, au saut à la perche, ont offert à la France deux nouvelles médailles d'or.

Publicité

REUTERS - Nouvelle place forte du sprint continental, la France s'offre à Barcelone une semaine euphorique aux championnats d'Europe d'athlétisme.

Portés par le doublé de Christophe Lemaitre sur 100 et 200 mètres, les Français ont décroché sept des 12 médailles distribuées au stade de Montjuich dans les épreuves de sprint.

A la confirmation du perchiste Renaud Lavillenie, vainqueur de son 10e concours de la saison, s'est ajoutée samedi la révélation au plus haut niveau de Myriam Soumaré, sacrée championne d'Europe du 200 mètres.

Soumaré, déjà médaillée de bronze sur 100 mètres, est partie fort, a tenu dans le virage et produit une accélération impressionnante dans la dernière ligne droite.

Elle a ainsi réalisé la meilleure performance européenne de la saison en 22"32 pour battre l'Ukrainienne Yelizaveta Bryzhina, l'une des favorites.

"C'est ce que j'avais vu avec mon coach: Partir fort, tenir car j'étais fatiguée et je savais que les 50 derniers mètres seraient durs, ça s'est joué au mental, je n'ai rien lâché", a-t-elle dit.

Véronique Mang, médaillée d'argent sur 100 mètres, a été disqualifiée pour faux départ et Lina Jacques-Sébastien a battu son record personnel pour prendre la cinquième place en 22"59.

"Demain on a une très grosse carte à jouer", a dit Véronique Mang, qui a disputé dans la matinée les séries du 4x100 mètres.

Lavillenie, vainqueur de ses neuf meetings de la saison, n'a surpris personne.

"Il y avait une énorme pression là dessus", a-t-il reconnu.

"Je savais qu'une fois réglé sur mes perches, il n'y avait plus trop d'inquiétude. J'ai réussi à maîtriser cette pression, l'objectif est rempli, la saison est bouclée."

Lavillenie et Soumaré ont apporté à l'équipe de France ses cinquième et sixième médailles d'or des championnats d'Europe, où les Bleus sont désormais montés à 12 reprises sur le podium.

Ils occupent la troisième place au tableau des médailles derrière la Russie et la Grande-Bretagne.

La journée de dimanche, avec Mahiedine Mekhissi-Benabbad et Bouabdellah Tahri sur le 3.000 mètres steeple et les relais 4x100 mètres masculin et féminin, pourrait faire encore gonfler le total.
(

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.