Accéder au contenu principal

Bruxelles critique la taxe imposée par Washington aux voyageurs exemptés de visas

L'Union européenne a informé Washington qu'elle désapprouvait la taxe de 14 dollars imposée vendredi par les États-Unis aux voyageurs dispensés de visas souhaitant se rendre sur le territoire américain. La plupart des pays de l'UE sont concernés.

PUBLICITÉ

AFP - L'Union européenne a signifié vendredi aux Etats-Unis son mécontentement contre la taxe de 14 dollars imposée aux ressortissants de pays exemptés de visas dans le cadre de l'autorisation de voyage.

"Je regrette beaucoup l'instauration de cette taxe", a déclaré la commissaire européenne chargée de la Sécurité Cecilia Malmström dans un communiqué.

Les douanes américaines ont annoncé vendredi l'instauration de cette taxe de 14 dollars --dont 10 dollars pour abonder un fond destiné à la promotion du tourisme aux Etats-Unis-- qui devra être acquittée à compter du 8 septembre 2010 lors de la validation de l'autorisation de voyage via l'Electronic System Travel Authorization (ESTA).

L'administration américaine précise qu'elle accepte la plupart des cartes de crédit internationales.

L'Union européenne avait accepté en 2008 la décision américaine de créer une autorisation de voyage, car elle était alors gratuite, mais elle a mis en garde à plusieurs reprises le gouvernement américain contre toute mesure qui correspondrait à la réintroduction déguisée d'un visa.

"J'ai à plusieurs reprises exprimé mes préoccupations concernant l'instauration de cette taxe et je demeure convaincue que cette obligation imposée dans le cadre de l'ESTA aux seuls voyageurs exemptés de visas est incompatible avec l'engagement pris par les Etats Unis de faciliter la mobilité transatlantique", a souligné Mme Malmström.

"Cette taxe représentera une charge supplémentaire pour les citoyens européens se rendant aux Etats-Unis", a-t-elle déploré.

La Commission va désormais analyser cette taxe pour déterminer s'il s'agit d'un visa déguisé.

L'Union européenne a engagé depuis plusieurs mois des discussions avec les Etats-Unis sur leur politique en matière de visas. L'objectif des 27 est d'aboutir à une exemption de visas pour l'ensemble des Etats membres. Les ressortissants de la plupart des pays de l'Union bénéficient d'une exemption de visas pour les Etats-Unis, sauf certains pays de l'ex-bloc communiste, notamment la Pologne.
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.