Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Congo-Brazaville : Un opposant menacé de mort en France.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Arthur Mitchell : la mort d'une étoile

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants : L'Europe sans solution ?

En savoir plus

POLITIQUE

Audition d'Alexandra Benalla : Une situation embarassante pour E. Macron ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alexandra Lamy : "Je suis très fière d'être une actrice populaire"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cour Suprême : tempête autour de Brett Kavanaugh

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Bourgogne : cinéaste d'une cité désertée

En savoir plus

FOCUS

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

En savoir plus

L’invité du jour

Claude Pinault : "Tétraplégique, un médecin m’a donné une graine d’espoir"

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 13/08/2010

"Halal", les dessous d’un business

En France, avec 5 millions de consommateurs potentiels, le marché du halal est en plein essor. Si l’agro-alimentaire et la grande distribution s’y intéressent de près, aucune réglementation réelle n’encadre cette certification religieuse. Nos reporters ont enquêté sur ce marché où les appétits commerciaux ne composent pas toujours avec les impératifs religieux.

Halal... Qu’est-ce qui se cache derrière ce mot ? Est-ce religieux ou commercial ? Le marché du Halal prend de l’ampleur, se développe de manière spectaculaire. Mais ce label est incontrôlable pour le moment. Rien ne le protège contre les appétits de ceux qui y voient un moyen de s’enrichir rapidement et qui ne s’encombrent pas de scrupules.

Au-delà du caractère rituel du Halal, c’est la compréhension de ce nouveau mode de consommation qui a conduit France 24 à enquêter sur ce marché de quelques milliards d’euros. Les consommateurs musulmans deviennent de plus en plus exigeants. Ce n’est plus seulement une question de religion, mais aussi de produits haut de gamme et de services de qualité.

L’industrie agro-alimentaire s’y intéresse. Rien d’étonnant, c’est le business ! La concurrence est réelle. Elle pourrait organiser le marché et le conduire vers une meilleure définition du Halal. Les grands groupes s’imposent des cahiers de charge rigoureux. Un nouveau métier est apparu : contrôleur rituel. Il est la pierre angulaire du Halal. Il est surprenant d’entendre un boucher dire qu’il ignore l’origine de ses étiquettes Halal... Sans contrôle, pas de Halal. Un contrôle indépendant des industriels, évidemment.

Par Adel GASTEL , Alexandra RENARD

COMMENTAIRE(S)

Les archives

14/09/2018 Reporters

Les visages de la résistance à Boko Haram

Au Nigeria, alors que l'armée poursuit son offensive contre Boko Haram, nos reporters Catherine Norris-Trent et Jonathan Walsh se sont rendus dans le nord-est du pays, toujours...

En savoir plus

07/09/2018 Reporters

Vidéo : les scientifiques, nouveaux héros de la Corée du Nord

Alors que la Corée du Nord célèbre ses 70 ans, France 24 s'est rendu dans ce pays sous dictature. Les autorités de Pyongyang ont exceptionnellement permis à cette équipe de...

En savoir plus

31/08/2018 Reporters

Mexique, omerta sur les disparus

Au Mexique, depuis 2006 et le début de la guerre contre le narcotrafic, des dizaines de milliers de personnes sont portées disparues. Les victimes ont-elles été tuées, livrées...

En savoir plus

03/08/2018 Reporters

Le Super Mama Djombo, bande-son de la Guinée-Bissau

La Guinée-Bissau, petit pays d'Afrique de l'Ouest, est avant tout connue pour les multiples coups d'État qui ont rythmé son histoire. Mais au sortir de l'indépendance, en 1974,...

En savoir plus

27/07/2018 Reporters

Le Zimbabwe face à son héritage sanglant

Après 30 années de silence, le Zimbabwe fait désormais face à son passé sanglant, celui de la guerre civile qui a suivi l’indépendance. Les morts des années 80 refont surface et...

En savoir plus