Accéder au contenu principal

Dans les Caraïbes, l'ouragan Earl passe en catégorie 4

Les météorologues classent désormais l'ouragan Earl dans la catégorie des ouragans "majeurs". Ils ont enregistré des vents dépassant les 215 km/h. S'il reste sur la même trajectoire, Earl pourrait toucher la côte Est des États-Unis dès aujourd'hui.

Publicité

AFP - Le puissant ouragan Earl avançait mardi vers la côte Est des Etats-Unis avec des vents violents soufflant à 215 kmh, après avoir balayé les Caraïbes, contraignant les autorités américaines à prévoir d'éventuelles évacuations.

"Aujourd'hui (mardi, ndlr), il s'agit de se préparer afin de pouvoir mettre en place un plan dans le cas d'évacuations nécessaires au cours des prochains jours", a indiqué l'administrateur de l'agence américaine de gestion des crises (Fema) Craig Fugate, au cours d'une téléconférence.

"Même si la décision d'une évacuation reviendra aux autorités locales, aujourd'hui il s'agit de prévoir un plan familial en cas de désastre et de faire un état des lieux des provisions nécessaires", a-t-il ajouté.

La Fema a indiqué avoir notamment distribué aux Etats pouvant être touchés par l'ouragan de l'eau, des denrées alimentaires, des couvertures et des générateurs électriques.

A 18H00 GMT, le centre de l'ouragan, de catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5, se trouvait à 275 km à l'est de l'île de Grand Turk et à 1.675 km au sud-sud-est du Cap Hatteras, en Caroline du Nord (sud-est des Etats-Unis), indique le Centre national des ouragans (NHC), basé à Miami.

Earl devrait d'abord balayer l'archipel des Turks et Caïcos, indique le NHC. Ses premiers effets pourraient se faire sentir dès mercredi aux Etats-Unis, a indiqué le directeur du NHC Bill Read.

"Si Earl continue sur sa trajectoire, il devrait balayer la Caroline du Nord jeudi et Cap Cod (Massachusetts, nord-est) vendredi", a indiqué Alex Sosnowski, météorologiste chez Accuweather.

Earl pourrait ensuite remonter jusqu'à la province canadienne du Nouveau-Brunswick, qu'il pourrait atteindre samedi.

Les prévisionnistes américains ont averti que certaines zones côtières peu élevées pourraient être durement touchées par la forte houle, les intenses précipitations et les vents violents provoqués par l'ouragan, avec un risque de "dégâts catastrophiques".

L'arrivée de l'ouragan aux Etats-Unis risque notamment de chambouler les projets de nombreux américains lors du prochain long week-end de la Fête du Travail.

Earl va passer "assez près (des côtes américaines, ndlr) pour que de nombreux responsables soient contraints d'ordonner des évacuations", avait déclaré dans la matinée sur la chaîne ABC M. Fugate.

Le phénomène météorologique avançait à 22 kmh vers l'ouest-nord-ouest. L'ouragan a provoqué d'importants dégâts dans les territoires français de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, avec notamment des routes coupées en raison de chutes d'arbres, des coupures d'électricité et des inondations.

A Porto Rico, quelque 174.000 personnes se trouvaient mardi sans électricité et 33.000 sans eau, ont indiqué les autorités de l'île. Des vents violents devaient encore balayer mardi les reliefs de l'île hispanophone.

Par ailleurs, la tempête tropicale Fiona se trouvait à 18H00 GMT à 540 km des petites Antilles et se déplaçait vers l'ouest-nord-ouest à 65 kmh, selon le NHC, qui prévoit qu'elle suive la même trajectoire que Earl au cours des prochains jours.

La saison des ouragans dans l'Atlantique, qui s'étale du 1er juin au 30 novembre, pourrait être cette année "une des pires" jamais enregistrées, avait prévenu en juin l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.