Accéder au contenu principal

Le Hamas revendique le meurtre de quatre Israéliens près d'Hébron

Les Brigades Ezzedine al-Qassam affirment être à l'origine de l'attaque qui a coûté la vie à quatre Israéliens, en Cisjordanie. "La terreur ne décidera pas des frontières d'Israël", a réagi le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou.

Publicité

AFP - Quatre Israéliens ont été tués mardi soir lors d'une "attaque terroriste" près de la colonie juive de Kyriat Arba, dans la région de Hébron (sud de la Cisjordanie), à la veille de la reprise des négociations de paix israélo-palestiniennes.

"Il s'agit d'une attaque terroriste", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police israélienne Micky Rosenfeld.

Cet incident --l'un des plus graves des derniers mois en Cisjordanie-- survient alors que les pourparlers de paix directs entre Israéliens et Palestiniens, suspendus depuis fin 2008, doivent reprendre jeudi à Washington sous l'égide du président Barack Obama.

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui sont aux Etats-Unis pour la relance des discussions, ont été informés de l'attaque.

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a estimé que l'incident était "douloureux et grave", assurant que l'armée et les services de sécurité feraient "tout leur possible pour appréhender les meurtriers".

Dans un communiqué publié à Gaza, le mouvement islamiste palestinien Hamas a salué l'attaque, la qualifiant de "réaction normale aux crimes de l'occupation" israélienne.

"Le Hamas salue l'opération à Hébron et considère qu'il s'agit d'une réaction normale aux crimes de l'occupation et une preuve de l'échec de la collaboration sécuritaire entre l'Autorité (palestinienne) et les occupants contre la résistance", affirme le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri, dans le communiqué.

Selon les services d'ambulance, les victimes sont un couple d'une quarantaine d'années et un autre couple âgé d'une vingtaine d'années. L'une des femmes était enceinte, a précisé l'armée.

Selon des habitants de Kyriat Arba, un des couples est originaire de l'implantation juive de Beit Hagai, proche.

La voiture dans laquelle ils circulaient a été la cible de tirs sur une route entre Kyriat Arba et le village palestinien de Bani Naim, près de Hébron, a précisé le porte-parole de la police.

Cette route est notamment fréquentée par les colons de la région, dans une zone où les tensions sont vives et récurrentes entre Israéliens et Palestiniens.

En juin dernier, un policier israélien avait été tué et deux autres blessés par balles lors d'une attaque palestinienne contre leur voiture dans la région de Hébron.

Les policiers étaient tombés dans une embuscade près de la colonie juive de Beit Hagaï et du camp de réfugiés palestiniens d'Al-Fawar en Cisjordanie occupée.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.