Accéder au contenu principal

Quatre soldats de l'Union africaine tués dans les combats à Mogadiscio

Quatre soldats ougandais de l'Union africaine ont péri dans les affrontements qui ont repris dimanche dans la capitale entre les milices Shebab et les troupes gouvernementales alliées de l'UA.

Publicité

AFP - Quatre soldats ougandais de la force de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom) ont été tués lundi par un tir de mortier à Mogadiscio, au cours de combats contre les insurgés islamistes shebab, a annoncé à l'AFP le porte-parole de cette force.

"Un obus de mortier a été tiré sur l'une de nos positions et a tué quatre de nos soldats", a déclaré le major Ba-Hoku Barigye, interrogé au téléphone par l'AFP.

Huit autres militaires ont été blessés dans cet incident. Toutes les victimes sont de nationalité ougandaise, a précisé le porte-parole.

De nouveaux combats se déroulaient lundi à Mogadiscio entre shebab et troupes gouvernementales soutenues par l'Amisom, au septième jour d'une vaste offensive des insurgés islamistes dans la capitale contre le gouvernement fédéral de transition (TFG).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.