Accéder au contenu principal
ROYAUME-UNI

Tony Blair avoue, dans ses Mémoires, ne pas avoir prévu le "cauchemar" irakien

Texte par : Dépêche
2 min

L'ex-Premier ministre britannique Tony Blair publie ce mercredi ses Mémoires. Il s'y dit "profondément désolé" pour les victimes de la guerre en Irak mais maintient que l'invasion était totalement justifiée afin de faire tomber Saddam Hussein.

Publicité

REUTERS - L'ancien Premier ministre britannique Tony Blair a reconnu ne pas avoir imaginé au début de la guerre en Irak le "cauchemar" qui allait suivre, mais maintenu qu'il ne regrettait en rien de s'être joint à l'invasion emmenée par les Etats-Unis.

Dans plusieurs extraits des mémoires de Blair, diffusés avant la publication de l'ouvrage mercredi, l'ancien locataire du 10 Downing Street répète sa position, plusieurs fois exprimée, selon laquelle l'invasion était justifiée par la menace que représentait Saddam Hussein, qui était en mesure de fabriquer des armes de destruction massive.

"Je ne peux regretter la décision de partir en guerre. (...) Mais jamais je n'ai imaginé le cauchemar qui allait se dérouler", a-t-il commenté à propos des années de violences
intercommunautaires qui ont suivi l'invasion.

"Je me suis souvent demandé si je m'étais trompé. Je souhaite que vous vous demandiez si j'ai pu avoir raison."

Blair était le plus proche allié de l'ancien président américain George W. Bush concernant la décision d'envahir l'Irak de l'ancien dictateur Saddam Hussein.

Ce choix est le plus sujet à controverse des dix ans qu'il a passé à la tête du gouvernement britannique.

"Je pense que des paroles exprimant mes condoléances et ma sympathie seraient tout à fait insuffisantes. Ils sont morts, tandis que moi, qui ait décidé des circonstances dans lesquelles ils ont péri, suis toujours en vie", ajoute-t-il à propos des victimes du conflit.

Tony Blair est aujourd'hui le représentant du Quartet des négociateurs au Proche-Orient. Son ouvrage intitulé "A Journey" ("Un voyage") devrait susciter un fort intérêt lors de sa publication mercredi.

Il a annoncé que l'ensemble des bénéfices des ventes, ainsique l'avance de 4,6 millions de livres qu'il a reçue, seraient reversés à une oeuvre de charité venant en aide aux membres actuels et en retraite des forces armées.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.