Accéder au contenu principal
AFFAIRE BETTENCOURT

Éric Woerth reconnaît avoir demandé la Légion d'honneur pour Patrice De Maistre

Texte par : Dépêche
|
Vidéo par : Jonathan WALSH
3 mn

Le ministre du Travail, Éric Woerth, confirme avoir adressé un courrier à Nicolas Sarkozy, en mars 2007, pour l'attribution de la Légion d'honneur au gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre.

Publicité

AFP - Le ministre du Travail Eric Woerth a reconnu jeudi être intervenu pour l'attribution de la Légion d'honneur au gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre.

Lors d'une rencontre avec les journalistes de la presse économique et financière à Paris, le ministre a reconnu qu'il avait écrit un courrier en ce sens à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur en mars 2007, alors qu'il était lui-même simple député et trésorier de l'UMP.

"Ce courrier vous l'avez vu, j'étais député, j'ai fait comme un simple député, c'est d'une grande banalité tout ça", a répondu le ministre, pressé de questions sur l'affaire Bettencourt, après s'être exprimé sur les retraites.

A la question de savoir s'il pouvait confirmer l'existence de cette lettre, le ministre s'est quelque peu emporté. "Je n'ai jamais dit qu'elle n'avait pas existé, qu'est ce que c'est que cette histoire ?", a-t-il lancé.

Lundi, son avocat Jean-Yves Le Borgne, avait affirmé que son client n'avait pas "porté" le dossier d'attribution de la Légion d'honneur à M. de Maistre mais avait peut-être donné un avis positif.

"Eric Woerth a toujours dit qu'il n'avait pas porté le dossier en tant que ministre et qu'il n'avait pas attribué cette décoration", avait dit l'avocat à l'AFP.

"M. Woerth a dit aux policiers qu'il ne se souvenait pas d'une quelconque action (en faveur de M. de Maistre) mais que si on l'avait sollicité, il avait pu donner un avis positif", avait ajouté Me Le Borgne, en réponse à une information de l'hebdomadaire L'Express.

Plus généralement, sur l'ensemble de l'affaire, le ministre a répété jeudi avoir toujours dit la vérité.

"Je l'ai dit à plusieurs reprises, je n'ai jamais menti sur rien, à qui que ce soit".

"Vous ne me croyez pas, c'est votre positionnement politique, vous instruisez à charge", a-t-il lancé à un autre journaliste.

Selon L'Express, la police a saisi une lettre de mars 2007 dans laquelle M. Woerth demande à Nicolas Sarkozy de faire en sorte que M. de Maistre obtienne la Légion d'honneur pour services rendus à l'UMP.

Lors de son audition par les policiers de la Brigade financière, le 29 juillet, le ministre du Travail avait récusé les soupçons de conflit d'intérêts qui pèsent sur lui dans l'affaire Bettencourt.

Patrice de Maistre a été fait chevalier de la Légion d'honneur dans le cadre de la promotion du 14 juillet 2007 et a reçu sa décoration début 2008 des mains d'Eric Woerth, quelques semaines après l'embauche de la femme du ministre, Florence, dans la société en charge de la gestion de la fortune de Liliane Bettencourt.

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.