Accéder au contenu principal

Déficit public : gouvernement cherche idées sur Internet

Comment réduire les dépenses de l’État ? En pleine cure d'austérité, le ministère britannique du Budget a eu l'idée de consulter le public sur Internet. Revue des bonnes (et des moins bonnes) propositions émises par les sujets de Sa Majesté.

Publicité

En lançant, via une vidéo diffusée sur YouTube, le site "Spending Challenge" (Le défi des dépenses), début juillet, George Osborne, le ministre britannique du Budget, a invité les sujets de la Couronne à soumettre leurs suggestions pour lutter contre le gaspillage public.

Une initiative originale qui s'inscrit dans la lignée du plan d'austérité annoncé par le Royaume-Uni et qui vise à éliminer en cinq ans la quasi-totalité d'un déficit public qui devrait s'élever cette année à 10,1 % du produit intérieur brut (PIB).

Au total, ce sont plus de 100 000 idées que les employés du Trésor de Sa Majesté ont commencé à décortiquer, alors que la répartition des coupes budgétaires entre les différents ministères, qui devraient atteindre 25 % en moyenne, doit être dévoilée le 20 octobre.

"Profiter de l'expérience des fonctionnaires"

Dans un communiqué de presse publié vendredi, le ministère du Budget a annoncé avoir d’ores et déjà retenu trois idées susceptibles de réduire les dépenses. “Ce sont les idées du public, a déclaré George Osborne. Plus de 100 000 suggestions ont été soumises et maintenant nous commençons à les mettre en pratique. En agissant ainsi, nous profitons directement de l’expérience des fonctionnaires qui travaillent en première ligne, plutôt que de partir du principe que les ministres du gouvernement ont toutes les réponses.”

Première idée retenue : distribuer les numéros de sécurité sociale via un courrier traditionnel plutôt que par le biais d'une carte en plastique (l’équivalent britannique de la carte vitale française). Un changement qui, selon le ministère, pourrait faire économiser un million de livres par an (environ 1,2 million d’euros) à l'État.

Seconde mesure : réduire le nombre de vérifications des casiers judiciaires des jeunes médecins dans les hôpitaux. Actuellement, à chaque fois qu’un médecin en formation est muté à un nouveau poste, ce qui se produit tous les six mois, la Sécu est obligée de vérifier son casier judiciaire. Là aussi, le ministère du Budget pense pouvoir économiser un autre million de livres par an.

Idées farfelues

Enfin, le gouvernement va vendre son surplus de mobilier via un site d’enchères en ligne. Dès cet automne, tous les départements pourront ainsi mettre en vente tous les objets de seconde main dont ils ne se servent plus, et réinvestir les sommes ainsi obtenues dans le service public.

Las, l'appel n'a pas attiré que des suggestions constructives, comme le rapporte le site www.taxpayersalliance.org, un blog de droite qui milite pour des taxes "plus justes". Beaucoup de commentaires ont notamment critiqué la politique d'immigration du gouvernement, alors que d'autres ont plaidé en faveur du retour de la peine capitale. 

Parmi les idées non retenues, celle d'un internaute qui suggérait la stérilisation des jeunes filles qui "se reproduisent à volonté"... Quelques hors-sujets qui n'ont visiblement pas nui à cette initiative dont d’autres pays pourraient peut-être bientôt s’inspirer.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.