Accéder au contenu principal
PROCHE-ORIENT

Un Palestinien tué dans un raid israélien à Gaza

Texte par : Dépêche
3 min

Un Palestinien a été tué lors d'un raid mené par l'armée israélienne contre des tunnels de contrebande près de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. Cette opération faisait suite à des tirs palestiniens sur le sud de l'État hébreu.

Publicité

AFP - Un Palestinien a été tué mercredi dans un raid aérien israélien sur des tunnels de contrebande près de Rafah (sud de la bande de Gaza), à la suite de tirs palestiniens sur le sud d'Israël, a-t-on appris de sources médicales et de sécurité palestiniennes.

Plusieurs raids aériens israéliens ont visé ce secteur, faisant également deux blessés, selon les mêmes sources.

Dans un communiqué, l'armée israélienne a confirmé avoir visé un tunnel, ajoutant qu'il était géré par le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle la bande de Gaza.

Elle a fait état d'un tir de roquette et de huit tirs de mortier de la bande de Gaza vers le sud d'Israël depuis la nuit de mardi à mercredi -recensant au total 14 projectiles depuis le début de la semaine- qui n'ont fait ni victimes ni dégâts.

Cette recrudescence des attaques en provenance du territoire palestinien intervient au moment où le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président palestinien Mahmoud Abbas se retrouvent à Jérusalem avec la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton au lendemain d'une nouvelle série de pourparlers de paix en Egypte.

Les échanges de tirs entre activistes palestiniens et soldats israéliens près de la frontière avec la bande de Gaza ont fait quatre morts et au moins cinq blessés palestiniens depuis dimanche soir. L'armée israélienne a reconnu avoir tué par erreur un nonagénaire et un adolescent dans un de ces accrochages.

La plupart des tirs de Gaza ont été revendiqués par des groupes armés palestiniens radicaux appartenant à des mouvements distincts du Hamas.

"Nous voyons de plus en plus le Hamas laisser d'autres organisations terroristes dans la bande de Gaza lancer des attaques", a déclaré à l'AFP un officier supérieur israélien sous le couvert de l'anonymat.

"Le Hamas ne fait plus autant d'efforts qu'auparavant pour arrêter les attaques", a-t-il souligné.

Treize groupes armés palestiniens à Gaza, dont la branche armée du Hamas, ont annoncé la mise en place d'un mécanisme de coordination pour leurs opérations contre Israël le 2 septembre, date de la reprise des négociations de paix israélo-palestiniennes à Washington.

Le Hamas s'est efforcé d'imposer un cessez-le-feu de facto dans la bande de Gaza depuis la fin de l'opération israélienne "Plomb durci" en janvier 2009, au cours de laquelle ont péri plus de 1.400 Palestiniens, dont une grande majorité de civils et 13 Israéliens, des militaires pour la plupart.

Selon l'armée israélienne, plus de 150 roquettes et obus ont été tirés vers Israël depuis le début de l'année, et 440 roquettes depuis la fin de "Plomb durci".
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.