Accéder au contenu principal

L'UE envisage une aide douanière après les inondations meurtrières

Réunis à Bruxelles, les ministres européens des Affaires étrangères se sont mis d'accord sur le principe d'une baisse des droits de douane de l'Union européenne afin d'aider le Pakistan, ravagé par des inondations sans précédent.

Publicité

AFP - Les ministres européens des Affaires étrangères se sont mis d'accord jeudi sur le principe d'une baisse des droits de douanes de l'UE pour favoriser les exportations du Pakistan et aider le pays après les désastreuses inondations, selon des sources diplomatiques.

"Il y a un accord sur l'aide au Pakistan", a indiqué un diplomate européen, tandis qu'un autre a précisé que les ministres s'étaient entendus sur le "principe" d'une baisse des droits de douanes, les détails devant encore être discutés.

La Commission européenne fera des propositions d'ici mi octobre à ce sujet, a précisé un de ces diplomates.

Les ministres étaient réunis à Bruxelles dans le cadre d'un sommet de l'Union européenne.

L'UE, consciente de l'importance "stratégique" du développement du Pakistan dans la région, réfléchit depuis plusieurs semaines à une stratégie d'aide de moyen et long terme à ce pays ravagé par des inondations d'une ampleur sans précédent.

Les Européens redoutent à défaut une déstabilisation politique de cette puissance nucléaire.

En dehors de l'aide humanitaire et de l'aide au développement, le Commissaire européen au Commerce Karel De Gucht a proposé plusieurs scénarios de coup de pouce à l'économie pakistanaise via les tarifs douaniers.

Les inondations catastrophiques qui ont submergé depuis août le Nord-Ouest et le Centre du Pakistan ont fait au moins 1.760 morts et 10 millions de sans-abri, selon les chiffres de l'ONU.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.