Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Elections locales en Côte d'Ivoire : bras de fer entre le PDCI et le RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Inondations en France : plusieurs morts dans l'Aude

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le vélo de retour à Cuba et les entrepreneurs burundais en province qui innovent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mo'Kalamity, ambassadrice capverdienne d'un reggae conquérant

En savoir plus

FOCUS

En Californie, une croisade anti-avortement après une décision de la Cour suprème

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Adlène Méddi : "1994, une année de basculement en Algérie"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Égypte : nouveau procès pour Ahmed Douma, icône de la révolution

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'enjeu sécuritaire des législatives en Afghanistan

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Luis Aguiriano : "Je ne pense pas que Manuel Valls sera maire de Barcelone"

En savoir plus

Sports

La France défie l'Argentine en demi-finale de la Coupe Davis

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/09/2010

Pour sa première demi-finale de Coupe Davis depuis 2004, l'équipe de France va affronter l'Argentine au sein du Palais des sports de Lyon. Le vainqueur de ce match sera opposé à la Serbie ou à la République tchèque.

AFP - La France qui rêve de conquérir la Coupe Davis après neuf ans de disette, devra d'abord se débarrasser de l'Argentine en demi-finale de vendredi à dimanche, pendant que la Serbie de Novak Djokovic, tentera, contre la République tchèque, d'atteindre la première finale de son histoire.

Au Palais des Sports de Gerland à Lyon, sur les lieux d'un de leurs plus grands exploits qui les avait vu triompher des Etats-Unis en 1991, les Bleus tenteront de s'ouvrir les portes de la finale, un cap jamais atteint depuis 2002.

La France, dont le dernier sacre remonte à 2001, se présente avec un groupe homogène, dont la tête d'affiche est Gaël Monfils, N.15 mondial, et auteur d'un bon parcours à l'US Open où il est arrivé en quarts de finale.

Outre Monfils, le capitaine Guy Forget a fait le pari de titulariser Michaël Llodra, N.30 mondial et dans la meilleure forme de sa carrière, qui ouvrira le bal face à Juan Monaco, comme deuxième joueur de simple.

L'Argentine, qui a disputé cinq demi-finales entre 2002 et 2009, mais n'a jamais remporté le titre, aura de son côté fort à faire sur la surface dure choisie par les Français, qui mènent 4 à 0 dans leurs confrontations.

Les Français devront se méfier principalement de David Nalbandian, ancien N.3 mondial tombé à la 153e place au début de l'été à la suite d'une série de blessures, en pleine résurrection. Revenu au 28e rang mondial, il a accroché ces deux derniers mois les scalps de Davydenko, Soderling, Wawrinka ou encore Ferrer à son tableau de chasse.

Juan Monaco, N.33 mondial, sera l'autre joueur de simple, la redoutable paire Horacio Zeballos - Eduardo Schwank composant le double face à Llodra et Arnaud Clément.

Dans l'autre demi-finale, la Serbie, avec le choix de la surface (dur) et l'avantage du public de Belgrade, semble avoir toutes les cartes en main pour atteindre sa première finale et pourquoi pas rêver de soulever le Saladier d'Argent.

L'équipe tchèque s'appuiera sur son meilleur joueur, Tomas Berdych (N.7), de retour après avoir manqué le quart de finale au Chili (4-1) en juillet en raison d'une blessure aux abdominaux.

Outre Djokovic, opposé en ouverture à l'expérimenté Radek Stepanek, les Serbes peuvent compter sur Janko Tipsarevic, N.37 mondial, tombeur d'Andy Roddick au 2e tour de l'US Open, Nenad Zimonjic, N.3 mondial en double, et Victor Troicki.
  

  
Programme de France - Argentine:

Vendredi (à partir de 13h30 heure française)

Michaël Llodra (FRA) - Juan Monaco (ARG)

Gaël Monfils (FRA) - David Nalbandian (ARG)
  

  
Samedi (à partir de 15h00 française):

Arnaud Clément (FRA)/Michaël Llodra (FRA) - Eduardo Schwank (ARG)/Horacio Zeballos (ARG)       
  

  
Dimanche (à partir de 13h00 française):

Gaël Monfils (FRA) - Juan Monaco (ARG)

Michaël Llodra (FRA) - David Nalbandian (ARG)

 

Première publication : 17/09/2010

COMMENTAIRE(S)